Le profil de Utopia
Débutant
3
points

Questions
0

Réponses
2

  • Débutant Demandé le 24 mai 2022 dans Question de langue

    Bonjour,

    L’expression complète est Tenir tête à quelqu’un, en conséquence tenir tête ne s’utilise jamais sans COI.

    Fig., Tenir tête à quelqu’un, faire tête à quelqu’un, S’opposer à lui, lui résister, ne point lui céder en quelque chose. Il tint tête à un grand nombre d’ennemis. Ils se mirent plusieurs ensemble pour lui tenir tête dans la discussion. On ne trouva personne qui pût lui tenir tête à boire. (Dictionnaire de l’Académie Française, 8ème édition : https://www.dictionnaire-academie.fr/article/A8T0475)

    D’ailleurs l’exemple donné plus haut l’illustre très bien pour peu qu’on n’oublie pas de lire après la virgule :

    M. de Talleyrand n’a-t-il pas commencé sa carrière en sachant tenir tête, par un mot heureux, à l’orgueil outrecuidant de madame la duchesse de Grammont ?  — (StendhalLucien Leuwen,)

    On tient forcément tête à quelqu’un (ou à une personne morale). Si on ne tient pas à préciser à qui, on peut choisir d’utiliser plutôt le verbe résister.

    • 137 vues
    • 3 réponses
    • 0 votes
  • Débutant Demandé le 23 mai 2022 dans Question de langue

    Bonjour, les deux premières phrases sont correctes, mais dans des contextes de conversation différents.

    Nous avons pensé proposer aux jeunes un atelier -> c’est juste si c’est une idée pour un projet qui ne s’est pas encore déroulé, par exemple dans le contexte d’une réunion de préparation d’un événement.

    Nous avons pensé à proposer aux jeunes un atelier -> c’est juste si l’événement est en cours ou passé et que vous mettez l’accent sur le fait que vous n’avez pas oublié de proposer l’atelier.

    • 165 vues
    • 2 réponses
    • 0 votes