Le profil de Tara
Grand maître
30356
points

Questions
11

Réponses
4055

  • Grand maître Demandé 1 jour auparavant dans Général

    Il me manque un document est la formulation la plus courante

    Un document me manque est correct

    Je manque d’un document beaucoup plus rare

    • 51 vues
    • 2 réponses
    • 0 votes
  • Grand maître Demandé 2 jours auparavant dans Conjugaison

    Tous les terriens ne sont pas stupides ! et si nous leur envoyons/envoyions un message comme un conseil….

    En changeant le sujet on voit bien que les deux temps sont possibles.

    Tous les terriens ne sont pas stupides ! et si tu leur envoies un message…  : le fait énoncé dans la subordonnée  a peut-être lieu .
    La phrase peut aussi vouloir dire : Tous les terriens ne sont pas stupides ! et  puisque tu leur envoies un message…

    Tous les terriens ne sont pas stupides ! et si tu leur envoyais un message… : l’imparfait à valeur modale (et non temporelle) a ici une valeur d’hypothèse plus forte qu’avec le présent.

    • 68 vues
    • 2 réponses
    • 0 votes
  • Grand maître Demandé 3 jours auparavant dans Accords

    L’emploi de la préposition « de » devant l’adjectif ou le participa passé est incorrect et d’ailleurs inutile.
    Aucune personne notée absente – il n’y a aucune personne qui soit notée absente.

    • 69 vues
    • 5 réponses
    • 0 votes
  • Grand maître Demandé 3 jours auparavant dans Accords

    Le singulier généralise. Si vous mettez « discussions » au pluriel – ce qui est correct- vous faites référence à des discussions précises que vous dénombrez en quelque sorte.
    Nous avions avec X des moments de discussions interminables.
    Mais : j’aimerais que nous nous réservions des moments de discussion.

    • 56 vues
    • 3 réponses
    • 1 votes
  • Grand maître Demandé 3 jours auparavant dans Question de langue

    Quelle chance de vous avoir parmi nous :  la proposition soulignée est attribut de « chance » puisqu’il y a équivalence : chance = vous avoir parmi nous
     Très heureuse d’être guérie   :  l’infinitif est complément de l’adjectif « heureuse »

    • 52 vues
    • 2 réponses
    • 0 votes
  • Grand maître Demandé 3 jours auparavant dans Accords

    Il me semble que oui puisque « en » n’est pas CD (serait-ce un complément du nom « conclusion » ou un CI du verbe « tirer » ?
    Vous avez raison. Le COD est « conclusion ».
    « En » est ici complément circonstanciel de lieu* : quelles conclusions tu as tirées de là.
    *il s’agit d’une notion d’origine plus que de lieu qui évoque un endroit concret.

    • 56 vues
    • 2 réponses
    • 0 votes
  • Grand maître Demandé 3 jours auparavant dans Général

    L’entre -deux est une expression figée dont le sens est précisément : Espace délimité par deux choses . C’est un nom composé dont le sens ne permet pas qu’on lui appose le nom « monde ». S’il est suivi d’un complément, ce ne peut être que d’un nom pluriel (sens).
    l’entre-deux des lobes du manteau – l’entre-deux de portes  – Les entre-deux des pierres  – l’entre-deux moite de ses seins

    Sinon, il serait logique de ne pas utiliser de trait d’union et de rendre à « entre » sa valeur de préposition :
    Entre deux mondes
    et si on veut faire de cette locution un nom composé on tombe en effet sur : « un entre-deux-mondes »

    • 60 vues
    • 3 réponses
    • 0 votes
  • Grand maître Demandé 3 jours auparavant dans Question de langue

    Je m’étonne. A part Joëlle, tout le monde se perd dans des explications…. pour le moins étranges.▷ La Panthère Rose : images et gifs animés et animations, 100% gratuits !
    On a un nom : couleur, qui peut être accompagné de différents adjectifs.
    Une couleur complémentaire/intense/pâle/indéfinissable/rouge/sale/blanche/ éclatante, etc.

    Blanche est un adjectif qui qualifie la couleur. Sans cet adjectif, on ne saurait quelle est la couleur.
    —-
    Oui, un nom peut qualifier un autre nom et c’est un complément du nom, qu’il soit ou non mis en apposition. En ce cas, le nom qualifiant ne s’accorde évidemment pas avec le nom qu’il qualifie.
    On n’utilise des noms pour qualifier les couleurs, que lorsque manque un adjectif.
    Une couleur café, chocolat, pistache, etc
    Mais il n’y a aucune raison d’utiliser le nom « blanc » en apposition à « couleur » parce que l’adjectif existe. Sinon, on n’utilise pas le nom couleur. La couleur blanche est la mieux adaptée ou le blanc est le plus adapté.

    —–
    Dans les dictionnaires il y a deux entrées :
    – blanc/blanche : adjectif
    – blanc : substantif

    • 83 vues
    • 8 réponses
    • 0 votes
  • Grand maître Demandé 3 jours auparavant dans Accords

    1. Il blâme la conduite égoïste de ces parvenus, au premier rang desquels il place son correspondant.

    Cette phrase est construite à partir des deux phrases simples suivantes :
    a. Il blâme la conduite égoïste de ces parvenus
    b. Il place son correspondant au premier rang de ces parvenus

    C’est l’élément souligné de la phrase b qui doit être remplacé dans la phrase 1 par un pronom pour éviter sa répétition. Il s’agit d’un nom « parvenus », masculin pluriel, qui est complément du nom « rang ».
    Le pronom qui convient est forcément masculin pluriel est doit être aussi complément du nom => desquels

    • 48 vues
    • 2 réponses
    • 0 votes
  • Grand maître Demandé 4 jours auparavant dans Accords

    Les abréviations, dites apocopes, ne s’accordent que le lorsque le mot est devenu très courant : un stylo/des stylos.
    « Sympa » est à la limite et s’accorde souvent.
    Et ceci quelque soit sa fonction ou sa place.

    Donc, à vous de choisir.

    • 67 vues
    • 3 réponses
    • 0 votes