Le profil de Aline
Érudit
104
points

Questions
15

Réponses
4

  • Érudit Demandé le 12 décembre 2014 dans Accords

    Perso, mon truc, c’est de remplacer « se sont » par « ont » et de regarder si j’obtiens « eux » ou « à eux ». Si c’est « eux », j’accorde (car COD), si c’est « à eux », je n’accorde pas (car COI). Exemples :
    Ils se sont écrit. ==> Ils ont écrit à eux. ==> on n’accorde pas
    Ils se sont téléphoné. ==> Ils ont téléphoné à eux. ==> on n’accorde pas
    Ils se sont insultés. ==> Ils ont insulté eux. (ce n’est pas très beau, mais ça fonctionne)==> on accorde
    Ils se sont rassurés. ==> Ils ont rassuré eux. ==> on accorde
    Ils se sont battus. ==> Ils ont battu eux. ==> on accorde
    Ils se sont lavés. ==> Ils ont lavé eux. ==> on accorde
    Ils se sont lavé les mains. ==> Ils ont lavé les mains à eux. ==> on n’accorde pas

    Et si on n’arrive pas à obtenir « eux » ou « à eux », alors j’accorde, car je suis certainement face à un verbe essentiellement pronominal pour lequel il faut pratiquement toujours accorder. Exemples :
    Ils se sont évanouis. ==> difficile de dire « ils ont évanoui eux » ou « ils ont évanoui à eux » ==> verbe essentiellement pronominal ==> on accorde
    Ils se sont écriés. ==> idem ==> verbe essentiellement pronominal ==> on accorde

    Voilà, ce n’est pas très académique, mais ça me permet de m’en sortir en une fraction de seconde face à une des plus grandes difficultés de la langue française : accord du participe passé des verbes pronominaux.
    Si ça peut aider quelqu’un d’autre…

    • 102722 vues
    • 3 réponses
    • 0 votes
  • Érudit Demandé le 11 décembre 2014 dans Général

    « ça » est la 3e personne du singulier, donc « convient » avec un t.

    • 768218 vues
    • 9 réponses
    • 0 votes
  • Érudit Demandé le 8 décembre 2014 dans Question de langue

    Je n’ai pas assez de points pour mettre un commentaire sous vos réponses.
    Je vous remercie pour vos éclaircissements. J’avoue qu’au final, rien ne me convient, et vous n’y êtes pour rien.
    – je n’écrirai pas « rendez-vous » en toutes lettres ;
    – je ne ferai pas un préambule qui explique ce que veut dire RDV ;
    – finalement, j’hésite simplement entre RDV et RV. Y a-t-il un moindre mal ?
    En vous remerciant pour le partage de votre expertise.
    Aline

    • 44406 vues
    • 4 réponses
    • 0 votes
  • Érudit Demandé le 2 décembre 2014 dans Accords

    Oui, il faut accorder. Qui est informé(e) ? Une femme ? Alors le féminin s’impose.

    • 159123 vues
    • 4 réponses
    • 1 votes