Le profil de Ainsivalavie
Débutant
11
points

Questions
2

Réponses
3

  • Débutant Demandé le 5 mars 2020 dans Question de langue

    Merci beaucoup!
    Je viens de revoir dans une grammaire que la proposition subordonnée relative pouvait compléter un nom OU un pronom (Cf. La grammaire française de Hervé-Béchade).
    Cette grammaire précise que la proposition subordonnée relative peut être introduite par un pronom relatif OU une locution relative comme « ce que, ce qui, celui qui, celui que, tel que, tel qui… » et qu’à ce moment-là, il s’agit d’une proposition relative indéfinie (qui ne peut être supprimée et qui est complément de l’antécédent du pronom).
    D’où ma perplexité… Que la grammaire est difficile!

    • 402 vues
    • 4 réponses
    • 0 votes
  • Débutant Demandé le 5 mars 2020 dans Question de langue

    Merci Joelle pour votre réponse. Mais le pronom relatif (tout seul) peut bien avoir toutes les fonctions du nom?
    Je n’ai toujours pas compris  la phrase 1: Elle lui montrait ce que l’amour  a d’agréable
    –  c’est une proposition subordonnée complétive introduite par « ce que », COD de « montrait’ (elle lui montrait quoi? « ce que l’amour a d’agréable »?
    – ou c’est une proposition  subordonnée relative, complément de antécédent « ce » (elle lui montrait quoi? « ce » (pronom démonstratif).
    Je suis vraiment  perdue…

    • 402 vues
    • 4 réponses
    • 0 votes
  • Débutant Demandé le 5 mars 2020 dans Question de langue

    Un grand merci Joelle pour votre réponse!
    Je m’interroge toujours… peut-on m’expliquer les points suivants?
    – si j’ai bien compris : subordonnée circonstancielle de condition, complément circonstanciel de condition: mais aussi « hypothétique » ou non?
    – que j’avais prémédité mon crime : subordonnée complétive, complément du présentatif « c’  » (et du subordonnant « que » « c’est que »): comme il y a le verbe être dans la tournure présentative « c’est » , peut-on dire que cette subordonnée est attribut du sujet?
    qu’il faisait : subordonnée relative, complément de l’antécédent « ce »: les tournures en « ce que », « ce qui » sont-elles toujours des propositions subordonnées relatives, complément de l’antécédent « ce » ?
    Merci d’avance à tous!

    • 278 vues
    • 3 réponses
    • 0 votes