RE: Si tôt ou sitôt

Bonjour à tous,

Je sais que sitôt signifie « aussitôt » et que si tôt veut dire « de si bonne heure ». Dans la phrase suivante : « […] car si tôt enragé il mordra […]. » extraite de « Tristan et Yseut » de Béroul (encore :p), pourquoi n’est-ce pas « sitôt »? Plus loin on trouve « aussitôt détaché ». A moins que « sitôt » s’écrivait « si tôt » il y a deux décennies, je ne comprends l’emploi fait ici. Pour moi ce devrait être « sitôt ». :/

Absalon Érudit Demandé le 6 septembre 2021 dans Question de langue
3 Réponses

Bonsoir,

Le Bon usage actuel :

« Sitôt , logiquement, est distinct de si tôt. On devrait écrire en un mot le synonyme d’aussitôt  ; en deux mots le syntagme qui s’oppose à si tard.

Sitôt que les cloches de l’angélus s’étaient tues (BarrèsDu sang…, p. 108)— Sitôt le papier signé, il faudra qu’on s’exécute (A. DaudetRois en exil, p. 332)— Sitôt près de la vieille dame, il résuma sans ambages la situation (YourcenarSouvenirs pieux, p. 38).

Hé, vous voilà ? je ne vous attendais pas si tôt (Ac. 1935, art. )— Le matin, si tôt que nous partions, ils sont levés avant nous (BordeauxSur le Rhin, p. 169)— Vous partez si tôt ? (GreenMont-Cinèrexxiii.) 
Mais, malgré les protestations de Littré, l’Ac. continue à écrire : Votre affaire ne sera pas sitôt finie que la mienne. Je n’arriverai pas sitôt que vous. [Littré date…]
L’Ac. écrit aussi : Il ne partira pas desitôt (= prochainement). Comme *de si tard n’existe pas, l’orthographe de l’Ac. se défend. Pourtant, les auteurs séparent  souvent les deux mots dans cette expression : Il ne se couchera pas de si tôt (CocteauAigle à deux têtes, I, 2). »

Je suis plutôt d’accord avec vous.

P.S.  : Béroul est du XIIe s

Prince Grand maître Répondu le 6 septembre 2021

Merci Prince !
Je ne suis hélas pas capable de lire la langue dans laquelle Béroul écrivait ah ah. Je n’ai lu que la traduction qui date de 1995 je crois. Ce devait donc être une faute de frappe.

le 6 septembre 2021.
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.