RE: Présent du subjonctif ou imparfait du subjonctif ?

Répondu

Dans la phrase ci-dessous, doit-on mettre le verbe à l’imparfait du subjonctif (répondît) ou au présent du subjonctif (réponde) ? Avec cette remarque qu’il s’agit d’un texte littéraire.

Question subsidiaire : Quelle est, toujours dans la phrase ci-dessous, la nature de la proposition : « pour qu’il y répondît favorablement » ?

Sébastien n’eut pas à attendre longtemps pour comprendre qu’aucune des demandes qu’il recevrait ne serait suffisamment enthousiasmante pour qu’il y répondît favorablement.

alain1979 Amateur éclairé Demandé le 25 mai 2021 dans Conjugaison
3 Réponses

Nature : (subordonnée) complétive adverbiale. N.B. La terminologie grammaticale n’a rien d’absolu.

La fonction, est : complément adverbial circonstanciel  de conséquence. Ou, Par abrègement :Complément de conséquence. Le mot conséquence est indispensable.

Prince Grand maître Répondu le 26 mai 2021

Grand merci cher et fidèle Prince de votre réponse ! 
(Est-ce que le « complément adverbial circonstanciel de conséquence » est équivalent à la  « subordonnée circonstancielle de conséquence » de Joëlle ? Ou y a-t-il débat sur la fonction ?)

le 26 mai 2021.

Pour que … est un mot subordonnant qui introduit une subordonnée (ici de conséquence) : complément adverbial ne donne pas suffisamment le sens qui est bien l’idée de conséquence. Il y a bien une subordonnée lorsqu’il y a un verbe conjugué avec un sujet et il y a une principale…où se situe l’adverbe. La grammaire doit nous aider à percevoir la construction des phrases et le sens qu’elles ont. Prince a raison, la terminologie peut nous égarer de cet objet. 

le 26 mai 2021.

Immense merci, chère Joëlle, de cette clarification. Je note donc que c’est bien une subordonnée.

le 26 mai 2021.
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.