RE: ne pas avoir de reste faim/soif/envie…

Bonjour,
Je me suis surpris à répondre à ma femme : « je n’ai pas de reste faim »… tournure qu’on utilise dans ma famille…
Elle n’a pas compris (après 39 ans de vie commune ! 😀 )
Du coup, je me suis demandé ce qui pouvait justifier cette tournure de phrase.
« Je n’ai pas de reste envie d’y aller… je n’ai pas de reste soif… »
Merci de vos remarques.

Isil Érudit Demandé le 27 mars 2021 dans Général
3 Réponses

TLFi :
Loc. adv.
a) De reste. Plus qu’il n’en faut. Avoir de l’argent de resteIls avaient donc des habits en double, de la toile et du drap de reste! (VALLÈSRéfract., 1865, p. 51).
 [En parlant d’une qualité hum.] Avoir de l’amour, de la générosité de reste. En avoir énormément et les dispenser avec prodigalité. Le Roi, le relevant: Père Ubu, vous estes-vous fait mal? Père Ubu: Oui certes, et je vais sûrement crever. Que deviendra la mère Ubu? Le Roi: Nous pourvoirons à son entretien. Père Ubu: Vous avez bien de la bonté de reste (JARRYUbu, 1895, I, 6, p. 43).

C’était ce que vous vouliez dire, en mettant les ex. du dico  au négatif ?

Prince Grand maître Répondu le 27 mars 2021
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.