RE: Le  »en » solution ! … Je crois

Répondu

Bonjour,

Après avoir ennuyé beaucoup d’entre vous (voire désespéré) ….Je crois avoir enfin compris.
Les leçons que j’en ai tirées m’ont rendue plus forte.
COD les leçons. COD  placé avant le pp du verbe tirer = j’accorde avec le COD leçons.
Le  »en » sur cet exemple est COI. Il renvoie à ce qui m’a fait tirer ces leçons (COD). J’ai tiré des leçons de quoi ? de ce qui est représenté par le mot  »en ». Donc  »en » est ici COI.

Les leçons, j’en ai beaucoup donné
J’ai donné quoi ?  »en ».  COD qui veut dire dans ce cas  » de cela » donc innombrable, donc invariable.
Les leçons ne peuvent pas ici être le COD car le groupe  »les leçons  » répond ici à la question : de quoi?

La sensation que j’en ai perçue a été intense
Les pommes, j’en ai mangé bien trop

Même cheminement.

Auriez-vous encore assez de patience en vous (sur ce sujet) pour me dire si j’ai  » enfin  » saisi ?  😉

 

Cocojade Érudit Demandé le 31 mai 2022 dans Accords

Enfin !

le 31 mai 2022.

Rire !
Vous avez grandement participé à ce résultat qui semblait, je le comprends, de l’ordre de l’inespéré 😉
Merci Prince

le 1 juin 2022.
6 Réponses

Non, pas encore tout à fait.

1. Les leçons que j’en ai tirées.
Le « en » de ce groupe nominal n’est pas un COI. On aime sur ce site qualifier tout et n’importe quoi de COI, mais il ne s’agit ici même pas d’un complément d’objet. Bien des « en » sont juste des pronoms compléments circonstanciels, parfois des compléments du nom, qui se trouvent par hasard au milieu de la phrase. Mais il n’y a pas de COI dans votre phrase.
En revanche, vous avez bien identifié le COD et c’est cela qui compte pour l’accord.

2. Des leçons, j’en ai donné.
Le « en » est effectivement analysable comme COD (il pourrait également être analysé comme complément du COD dans « j’en ai donné trois », et la question de l’analyse syntaxique n’est pas résolue définitivement, mais les deux analyses concurrentes mènent à la même invariabilité du participe passé). Si vous estimez que le « en » est partitif, qu’il signifie « de cela », et que c’est donc un pronom neutre, alors vous avez raison de ne pas accorder le participe passé.

Pour votre examen, tenez-vous-en aux deux considérations ci-dessus.

3. Mais vous n’êtes pas non plus obligée … de considérer que « des leçons » signifie « certaines parmi les leçons », car alors quelles seraient « les leçons », avec leur article défini, comme si elles représentaient un absolu ? Et vous n’êtes pas non plus obligée de considérer que « des leçons » puisse être remplacé par « de cela », comme s’il existait de la leçon, un peu de leçon, un petit morceau de leçon, est-ce cela que vous appelez partitif (de la leçon comme de la moutarde ou du saucisson) ?
Êtes-vous certaine que « en » ne peut pas être utilisé pour reprendre tout simplement un groupe nominal avec le déterminant ‘des’ ? (voici des clés que j’ai fabriquées, j’ai fabriqué des clés, j’en ai fabriquées, d’où vient que le déterminant pluriel ‘des‘ devienne par magie un pronom partitif ‘en‘ empêchant l’accord ? pourquoi pas ‘j’en ai fabriquées‘ ?) Vous comprenez que toutes les réponses qu’on vous fera afin de justifier une invariabilité en dehors des cas de partitivité sont vicieuses. Cessez de poser la même question aux mêmes personnes sur un même site. Si vous avez repéré que leurs réponses ne sont pas logiques, allez chercher la réponse ailleurs, sur d’autres sites, auprès d’autres profs, dans d’autres livres…

Tenez donc compte des points 1 et 2 pour votre examen. Et tenez compte du point 3 pour estimer la confiance que vous pouvez accorder aux correcteurs quant à la maîtrise de la langue française.

Pie Débutant Répondu le 31 mai 2022

Je vous remercie énormément Pie d’avoir pris la peine et le temps de m’accorder réponse.

Je vais lire et relire vos propos et y réfléchir, ça je vous l’assure, mais…pas tout de suite.
J’ai besoin d’intégrer ce que j’ai (enfin) compris sur ce qui semble être logique et prévaloir sur tout autre mode de réflexion ou mode de pensée. Ce qui a été franchement sacerdoce pour moi (comme pour ceux qui se sont efforcés à me faire comprendre ce que je ne comprenais pas)

Pour être franche j’ai compris le cheminement de cette règle mais je ne suis pas d’accord à 100 % avec celle-ci. Pour moi, le  »en » tout court reprend souvent le COD tout court. Je trouve que c’est souvent  »limite »

Je lirai vos propos et nuances bien sûr…. mais, pardonnez-m ‘en,  je vais laisser décanter un peu cette règle…
Bien respectueusement.

le 1 juin 2022.
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.