RE: confusion de terminologie

Bonjour
Est-ce que vous pouvez me dire quelle est la différence entre les pronoms clitiques et les pronoms autonomes ? En grammaire de français on utilise beaucoup de concepts pour définir une seule et même catégorie grammaticale…

2 Réponses

« Pronom personnel » et « pronom clitique » : faut-il les distinguer? Caractérisation des pronoms personnels

Résumé : Les pronoms personnels recouvrent des fonctionnements morphologiques, syntaxiques, sémantiques et référentiels divers et variés. La terminologie a évolué, sans être explicitée, en même temps que les préoccupations pour l’analyse du discours. Face à ce constat, nous proposons une caractérisation des pronoms personnels sur la base de leurs propriétés distributionnelles. Cette caractérisation nous amènera ainsi à distinguer trois classes de pronoms personnels (les « affixes du V », les « constituants nominaux », les « adjoints du V ») et à montrer que certains pronoms s’ils n’ont qu’une forme peuvent appartenir à deux ou trois classes distinctes. Enfin, nous tenterons de répondre à la question posée dans notre titre : faut-il distinguer « pronom personnel » et « pronom clitique »? S’agit-il de deux pronoms distincts? Les « pronoms clitiques » sont-ils une sous-classe de « pronoms personnels »? Si oui, comment les distinguer?
Prince Grand maître Répondu le 18 mars 2022

Il faut vous procurer cette étude !

Je suppose que vous savez ce qu’est un pronom personnel.

CLITIQUE

Un pronom est dit « clitique » lorsqu’il ne peut pas être séparé du verbe auquel il se rattache. Il est à la fois libre morphologiquement et dépendant du point de vue syntaxique. C » est le cas des pronoms personnels sujets et compléments dits faibles ou atones : Je, tu , il, elle, on, nous, vous, ils, elles, me, te, se, le, la, les, lui, leur, en, y. (Ces clitiques s’opposent aux formes disjointes dites toniques : moi, toi, lui, elle(s), eux, soi).

Un clitique ne peut pas être employé de façon autonome et ne se trouve jamais en position accentuée dans la phrase.

On parle :

– de « proclitique » lorsque le clitique s’appuie sur le mot qui le suit (cet emploi est appelé une « proclise »). Par ex. : je dans je sais.
– d’« enclitique » lorsqu’il s’appuie sur le mot qui le précède (cet emploi est appelé une « enclise »). Par ex. : je dans saurai-je ?

le 18 mars 2022.
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.