Vu sur une affiche

Le Roi du matelas, Soldes :
Vous pouvez dormir tranquille.

Si c’est un vous pluriel – ce qui semble être le cas, l’affiche est à l’enseigne d’un vendeur de matelas et annonce les soldes – je m’attends à un S à « tranquille ».  De même que j’écrirais « Vous pouvez vous réveiller heureuses »

Ma question porte cependant sur la nature de ce « tranquille » : elle a tendance à glisser vers l’adverbe, avec la valeur de « bien » ou « tranquillou » – ex : « Ça va tranquille »

Merci pour votre avis !

S

subox Débutant Demandé le 20 janvier 2017 dans Accords

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

5 réponse(s)
 

Merci, Veso, pour votre réponse !
Je suis d’accord avec vous
Néanmoins votre me permet de résoudre mon questionnement en le contournant plutôt qu’en l’affrontant. Car cette question du glissement de « tranquille » – de l’adjectif vers l’adverbe – continue de me turlupiner, si je puis dire.
Bonne journée !

subox Débutant Répondu le 20 janvier 2017

J’ai préféré supprimer mon message, car ma réponse était effectivement à côté du sujet… (J’avais lu la question en diagonale.) Je comprends maintenant votre question.
« Tranquille » a en effet tendance à être utilisé de façon adverbiale, mais j’ignore quand a eu lieu ce glissement, si c’est vraiment récent ou non. À ce jour, et pour autant que je sache, ça reste un adjectif…

le 20 janvier 2017.

Veso, pour une prochaine fois, ne vaudrait-il pas mieux éviter de supprimer une réponse qui rend la suite de la discussion incompréhensible ? En revanche, si nécessaire, vous pouvez la modifier en ajoutant un post-scriptum pour la nuancer, par exemple.

le 21 janvier 2017.

Comme toujours, dans ce cas, les deux sont possibles.

Le vous de politesse : dormez tranquille.

S’adressant à tous : dormez tranquilles.

jean bordes Grand maître Répondu le 20 janvier 2017

Bonjour,

Pour compléter les réponses de Veso et de Jean Bordes, sur la question du « glissement », il est possible que l’emploi de l’adjectif « tranquille »  comme adverbe soit parfois abusif, néanmoins, cet usage est reconnu par le CNRTL.  Je cite :
« − Avec valeur adv. Dormir, partir tranquille. »
Mais valeur adverbiale n’impliquerait pas toujours invariabilité, d’après Grévise. § 963 b) 2°.
À moins que l’on n’assiste au glissement qui a valu à « vite » de devenir un adverbe qui a remplacé « vitement »  au XVIIIe siècle…
Et à moins que… je ne fasse fausse route !

 

Evinrude Grand maître Répondu le 21 janvier 2017

S’il y a glissement, c’est du verbe :  on tend vers un verbe « attributif », comme être, paraître, sembler, devenir, s’avérer, s’appeler, etc.
Tranquille est toujours dans ce cas un adjectif, attribut du sujet, et s’accorde en conséquence.

Chambaron Grand maître Répondu le 21 janvier 2017

Merci à tous.
Je retiens que l’emploi de « tranquille » comme adverbe est abusif… et que « tranquille » demeure un adjectif.
Permettez-moi de clore cette question par cette anecdote : je suis repassée hier devant l’affiche et le slogan est « Les petits budgets peuvent dormir tranquille », et non pas « Vous pouvez dormir tranquille » comme je l’avais d’abord posé. L’ambiguïté du « Vous » est levée et l’erreur, plus évidente.

subox Débutant Répondu le 23 janvier 2017
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.