Virgule et conjonctions de coordination

Bonjour,

Je voudrais connaître les règles qui régissent l’apparition de la virgule avant et après les conjonctions de coordination en particulier « et », « mais », « car ». Merci

BÉNÉDIC Membre actif Demandé le 16 mars 2024 dans Général

Pour vous améliorer en orthographe, testez les modules d’entraînement du Projet Voltaire :

2 réponse(s)
 
Tara Grand maître Répondu le 16 mars 2024

La ponctuation en général est affaire de contexte et on devrait plus parler de principes que de « règles » qui supposent une application systématique.
Dans le cas spécifique des conjonctions de coordination, la virgule doit se faire discrète puisque, par nature, ‘elle « casse » la liaison volontaire établie par la bien nommée coordination. Par défaut, il n’y en a donc pas et c’est pour créer une rupture inattendue qu’on en introduit une.
L’article de Termium (organe québécois mais anglo-saxon par son inspiration typographique) cité par Tara rappelle ces cas mais force est de constater que notre époque multiplie les occasions d’introduire des virgules et de nombreux textes sont de nos jours « surponctués » par rapport à la tradition française. Les références nombreuses à la longueur des éléments coordonnés montre que l’œil moderne est moins aguerri aux phrases longues que celui de nos ancêtres. À quand une réédition de Proust avec des petits bouts de phrase juxtaposés ?
NB Par nature, les incises échappent à cette analyse. Les virgules (comme des parenthèses ou des tirets) appartiennent à l’incise elle-même et non au texte environnant.

Chambaron Grand maître Répondu le 16 mars 2024

Pour ne plus vous poser cette question ni tant d'autres,
découvrez les modules d’entraînement en orthographe et en expression du Projet Voltaire :

Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.