Virgule en trop ou pas

Bonjour, je n’arrive pas à me mettre d’accord avec un ami concernant la présence d’une virgule :

« La fantastique histoire autour des Amériques, au zénith du succès financier et au cœur de la bravoure de trois hommes au destin gravé dans la pierre. »

Moi, je pense qu’il y a une virgule après « bravoure », et mon ami me dit qu’elle n’est pas indispensable.

Qui a raison ?

Merci.

LeDonk Maître Demandé le 19 septembre 2017 dans Conjugaison

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

4 réponse(s)
 

Votre phrase comporterait un verbe, ce serait plus facile de répondre. Est-ce un titre ?
Cela étant, je ne perçois pas le rôle d’une virgule après bravoure : pourquoi séparer un nom de son complément ?
Je me demande si vous ne voulez pas dire trop de choses en même temps. Il faut sans doute reformuler…

Chambaron Grand maître Répondu le 19 septembre 2017

Bonjour Chambaron.

En fait je me suis fait la réflexion que « au zénith du succès financier et au cœur de la bravoure » pouvait être comme une « incise », un explicative, et non une déterminative, comme on peut la supprimer, mais je confonds peut-être les règles.

« La fantastique histoire autour des Amériques de trois hommes au destin gravé dans la pierre. »

« La fantastique histoire autour des Amériques, au zénith du succès financier et au cœur de la bravoure de trois hommes au destin gravé dans la pierre. »

Merci.

LeDonk Maître Répondu le 19 septembre 2017

Enfin, s’agit-il :
– de la bravoure de trois hommes (auquel cas il n’y a pas de virgule entre le nom et le complément du nom)
-de la fantastique histoire, .., de trois hommes au destin gravé dans la pierre (auquel cas l’incise serait : » au zénith du succès financier et au cœur de la bravoure  » en apposition aux Amériques.
Les Amériques seraient au zénith du succès et au coeur de la bravoure (c’est un peu bizarre mais bon)…
– On peut envisager : trois hommes, au zénith du succès financier et au cœur de la bravoure, 
Finalement c’est à vous de dire à quoi correspond chaque complément qui compose la phrase.
La ponctuation change tout. 
1) Le maître a dit : « l’élève est un âne. »
2) « Le maître, a dit l’élève, est un âne. »

joelle Grand maître Répondu le 19 septembre 2017

Bonjour Joëlle, merci pour votre explication, je commence à mieux comprendre.

LeDonk Maître Répondu le 20 septembre 2017
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.