Verbes pronominaux

Bonjour,

En lisant la presse ce matin,  je suis tombé sur la phrase suivante : « Elle s’est fait le porte-parole ».

Dans le même ordre d’idées, une  collègue m’a dit ce matin la phrase suivante : « Elle se sont refait une beauté ».

J’ai un doute sur l’absence d’accord car quand je me dis :

– Elle a fait quoi/qui ? Le porte-parole
– Elles ont refait quoi ? Une beauté

… il y a quelque chose qui sonne faux. Mais en même temps, l’accord me semble faux également. Bref, je suis perdu 🙂

Quelqu’un pourrait-il m’aiguiller ?

Merci d’avance

Phil94 Maître Demandé le 13 février 2017 dans Accords

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

6 réponse(s)
 

Bonjour Phil94,

Il s’agit de la forme pronominale de faire. L’accord se fait avec le COD s’il est placé avant l’auxiliaire.

Vous avez posé les bonnes questions :
« – Elle a fait quoi/qui ? Le porte-parole
– Elles ont refait quoi ? Une beauté »

Les COD sont placés après le verbe, donc pas d’accord.

On ne fera pas l’accord avec le pronom « se » qui est COI.

PhL Grand maître Répondu le 13 février 2017

Bonjour PhL,
J’ai un doute sur la première phrase, que j’analyserais ainsi :
Elle a fait (quoi?) elle (se =>)  COD et le porte-parole : attribut du COD. À l’image de « Elle s’est faite belle ». =>Elle s’est faite le porte-parole.
Pour la seconde phrase, pas de doute : elles ont refait une beauté (à qui ?) à elle (se=>COI). => Elles se sont refait une beauté.

le 13 février 2017.

Bonsoir Evinrude,

Je viens (tardivement) de lire votre commentaire.
Je me suis posé la question, et j’étais très hésitant.

En effet je pensais comme vous faire l’accord pour « elle s’est faite belle », mais dans le Robert on trouve

« Elles se sont fait belles. » mais « Elles se sont faites très conciliantes. » !

© 2016 Dictionnaires Le Robert – Le Petit Robert de la langue française
Je ne parviens pas à trouver la nuance qui rend l’accord possible ou pas.

J’ai pensé à « se faire l’écho » et j’ai trouvé aussi des réponses discordantes : variable selon le Petit Grevisse, invariable selon le Dictionnaire de Difficultés de la langue française ! L’Office québécois de la langue française accepte les deux possibilités.

Votre analyse est logique : elle a fait QUOI ? elle-même (qui est le porte-parole)
Je n’aurais pas hésité avec la formulation : « elle s’est désignée le porte-parole »
Elle a désigné QUI : elle-même, avec porte-parole attribut.
Avec faire, la situation me semble plus difficile à comprendre.

Dans le Bon Usage on retient l’accord avec des exceptions dans la littérature.

https://books.google.fr/books?id=SX0wDQAAQBAJ&pg=PA1278&lpg=PA1278&dq=s%27est+fait+le+porte+parole+de&source=bl&ots=U21KgNR1B-&sig=Acrv1DF

L’accord semble hésitant.

J’attends volontiers d’autres avis.

le 13 février 2017.

@ Evinrude ou Phl
Est-ce que les deux orthographes fonctionnent ?

«Elle s’est faite le porte-parole» et «elle s’est fait le porte-parole ?»
Ma question a un rapport avec la phrase d’Evinrude ( attribut du C.O.D )
Amicalement.

Estudiantin. Érudit Répondu le 13 février 2017

Bonjour Estudiantin,

Personnellement,  je pense que l’on écrit : « Elle s’est faite belle« , comme écrit plus haut. Et « fait belle » serait fautif. Mais PhL ne partage pas cet avis et certains grammairien non plus, apparemment. Pour moi, il s’agirait alors d’une exception à la règle commune et je trouve qu’il y a assez d’exceptions comme ça !

Quant à l’attribut du COD, il y en a beaucoup d’exemples en français et « se faire » en appelle bien souvent un :

http://bdl.oqlf.gouv.qc.ca/bdl/gabarit_bdl.asp?t1=1&id=3314

Evinrude Grand maître Répondu le 14 février 2017

Bonjour Evinrude,
Je partage ton avis ( ta phrase est plus jolie, plus douce à l’oreille )
en tout cas, moi je le prononce comme tu l’écris.

On prononce pourtant« tu t’es faite disputer » non ?
hou là là la grammaire, scrogneugneu !

Estudiantin. Érudit Répondu le 14 février 2017

Excuse moi Estudiantin de n’avoir pas répondu rapidement à ta question.

Tu trouveras dans mon commentaires des éléments de réponse.

« Les » règles sur l’accord du participe passé des verbes occasionnellement pronominaux sont parfois difficiles à appliquer, faute de ne pas cerner précisément la valeur du pronom personnel.

Je reprends l’exemple singulier de « se faire l’écho », Le Projet Voltaire précise bien que dans l’expression « se faire l’écho », le participe est toujours invariable. Comme je l’ai dit, Grevisse affirme le contraire. Selon le Projet Voltaire, l’écho serait assimilé au COD de faire. C’est pour cela aussi que je me pose la question pour « se faire le porte-parole ». « Le porte-parole » n’est-il pas le COD ?
Mais tout cela est très discutable et très discuté !

Pourtant il n’y a pas lieu d’accorder « fait » quand celui-ci est immédiatement suivi d’un infinitif. On considère dans ce cas que l’infinitif est le COD. Cette règle s’applique aussi à « laissé » selon les nouvelles règles de l’orthographe.
« tu t’es fait disputer » (même en parlant d’une fille)
 https://www.orthographe-recommandee.info/enseignement/regles.pdf

PhL Grand maître Répondu le 14 février 2017

Je me doutais un peu Phl, merci pour ton explication, et
merci aussi pour le lien.

Bonne soirée .

Estudiantin. Érudit Répondu le 14 février 2017
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.