Verbe

Bonjour,

J’ai un trou de mémoire :
Les verbes se laver, se parler, sont des verbes occasionnellement
pronominaux ( pronominal ou pronominaux ? )

Un verbe qui n’est pas occasionnellement pronominal, comment s’appelle
t-il ?
Un verbe occasionnellement et accidentellement est-ce pareil ?
Cordialement.

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

1 réponse(s)
 

Les verbes occasionnellement (ou accidentellement) pronominaux  existent  sous les deux formes, pronominale et non pronominale

La construction pronominale revêt alors différentes valeurs :

─ un sens réfléchi : le sujet exerce l’action sur lui-même.
Il s’est piqué le doigt avec une aiguille.

─ un sens réciproque : les sujets exercent l’action les uns sur les autres
Ils se sont battus comme des lions.

─ un sens passif :
L’affaire s’est conclue plus rapidement que je ne l’espérais.

• Les verbes essentiellement pronominaux s’utilisent exclusivement en construction pronominale.

S’abstenir, s’évanouir, se repenti , s’éprendre , s’esclaffer , se départir …
Dans ce cas, le pronom personnel réfléchi ne joue aucun rôle ; il est indissociable du verbe.

Ils se sont épris l’un de l’autre.
Elles se sont esclaffées en entendant ces plaisanteries.
Elle ne s’est à aucun moment départie de son calme.

Il y a aussi
• des verbes d’état : sembler , paraître , rester , demeurer… 
Elle semble fatiguée
des verbes d’action : manger, marcher , jouer
 Il marche d’un bon pas.
• des verbes impersonnels : neiger , pleuvoir, grêler, tonner…
Dans cette région de montagnes il neige beaucoup en hiver.

czardas Grand maître Répondu le 14 avril 2017
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.