Verbe « alerter »

Répondu

En lisant un article, je trouve:
« Des sentiments négatifs peuvent vous alerter que votre ressenti profond peut avoir une prédominance négative. »

Je sais qu’un bruit. une chose nous alerte, nous met en état d’alerte. Il me semble qu’on peut aussi être alerté par un ton, une sensation. Mais, ensuite ?

Je vous remercie de vos explications.

Zully Grand maître Demandé le 13 août 2017 dans Question de langue

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

5 réponse(s)
 
Meilleure réponse

La construction « alerter quelqu’un que quelque chose » me semble abusive. On alerte « sur » ou « contre » quelque chose.
Dans le doute, j’emploierais plutôt signaler, avertir, informer, prévenir, faire savoir…

Chambaron Grand maître Répondu le 13 août 2017

Bonjour Zully.

Vous dîtes qu’une sensation peut vous alerter, c’est à dire attirer votre attention, mettre en garde. Mais le sentiment est une sensation.

Le pessimisme avec lequel on apprécie une situation  me semble pouvoir être perçu par chacun d’entre nous et nous faire pressentir la menace que cette appréciation subjective et négative des choses peut peser sur nos actes.

PhL Grand maître Répondu le 13 août 2017

Je vous remercie PhL pour votre réponse. Ma question, vraisemblablement mal posée, était relative à  l’utilisation du verbe alerter « Des… peuvent vous alerter que votre … « .  Je trouvais cette construction bizarre.

Zully Grand maître Répondu le 13 août 2017

Je vous remercie, Chambaron. Dans ce cas, on peut donc dire que la construction de la phrase m’a alertée !

Zully Grand maître Répondu le 13 août 2017

Affirmatif.
Restons vifs et alertes contre les barbarismes !

le 13 août 2017.

Comme c’est magnifique. Je vous suis !

Zully Grand maître Répondu le 14 août 2017
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.