Utilité de « le »

« Ce Ker (surnom d’un noble Breton qui tua le comte de Sabran en 1735) ne le cédait point à son adversaire en généalogie. » Quelle est l’utilité de « le » ?

DBUDLA223 Amateur éclairé Demandé le 6 août 2021 dans Général

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

2 réponse(s)
 

Attention expression typiquement française (idiomatique), n’a pas le sens plein de céder au sens de donner mais plutôt « abandonner », il ne faut pas toujours faire du mot à mot…
Ne le céder en rien à qqn, à qqc. Être son égal. 

joelle Grand maître Répondu le 6 août 2021

Très bien, merci pour votre réponse !

le 6 août 2021.

TLFi :
« [Avec un obj. pronom. neutre à valeur seulement formelle] Le céder à qqn, à qqc. Être son égal. La sottise de M. Déat ne le cède point à celle de M. Fauconnet (Nizan, Les chiens de garde). » 

Dictionnaire : 

« Figurément Le céder, et elliptiquement Céder à quelqu’un signifie Être inférieur à lui en quelque chose, lui céder l’avantage. Il le cède à son frère en habileté. Il ne le cède à personne en courage. Il lui cède en mérite, en expérience. »

 

« Ne le céder point à qqn. en tel domaine. Fig. et vieilli. LE CÉDER À QQN, être inférieur à lui, se reconnaître au-dessous de lui. —  Sans compl. (Vx). Le céder en habiletéen grâceen mérite. » 

Mod. Il ne le lui cède en rien : il est son égal. «  Il ne le cède à personne en courage  » (Académie).

© 2021 Dictionnaires Le Robert – Le Grand Robert de la langue française »

Prince Grand maître Répondu le 6 août 2021
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.