Utiliser l’imparfait ou le passé composé dans une phrase

Bonjour,

J’ai toujours un problème au niveau de la conjugaison, je ne sais pas quoi utiliser, l’imparfait ou le passé composer.

Par exemple, pour répondre à un remerciement, je veux répondre par :

Merci à vous. J’espère que la prestation à été/était à la hauteur de vos attentes.

Que dois-je écrire?

Merci d’avance.

mehdi Débutant Demandé le 17 février 2016 dans Conjugaison

J’espère que la prestation à été/était à la hauteur de vos attentes. ──► J’espère que la prestation a (sans accent) été/était à la hauteur de vos attentes.

le 17 février 2016.

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

5 réponse(s)
 

Les deux sont tout à fait corrects.

Cependant, on peut dire que le passé composé reflète une action ponctuelle (à un certain moment) et que l’imparfait reflète une action plus permanente :
Il était chez lui quand je suis arrivé.
Mais ce n’est pas toujours aussi simple :
Il partait quand je suis arrivé. Dans ce cas, on peut remplacer il partait par il était en train de partir.

jean bordes Grand maître Répondu le 17 février 2016

Merci beaucoup @jean bordes.

Dans mon cas c’est la réponse à un de nos utilisateurs qui a bénéficié  d’un service pendant une année. à mon avis il est mieux d’utiliser le passé composé parce que la durée d’utilisation du service à terminé. qu’en pensez-vous?

mehdi Débutant Répondu le 17 février 2016

Certes, mais la durée d’utilisation est suffisante pour justifier l’imparfait que je choisirais plus volontiers.
Bien sûr, l’usage du passé composé n’est pas interdit.
Permanent ne veut pas dire éternel.

le 17 février 2016.

parce que la durée d’utilisation du service à terminé ──► parce que la durée d’utilisation du service  est terminée

le 17 février 2016.

Bonjour,

Le temps que vous devez employer dans ce cas ( la durée du service est terminée ) est le passé simple.

J’espère que la prestation fut à la hauteur de vos attentes.

Le passé simple sert à exprimer des actions achevées ; l’imparfait quant à lui exprime une action non achevée .

Remarque:

Le passé simple est surtout utilisé dans la langue écrite, le passé composé s’étant généralisé dans la langue parlée. C’est la raison pour laquelle vous pouvez écrire :

J’espère que la prestation a été à la hauteur de vos attentes.

czardas Grand maître Répondu le 17 février 2016

Il est faux de dire que l’imparfait exprime une action non achevée : il partait quand je suis arrivé. Il était encore tôt quand je suis parti.

le 18 février 2016.

Le passé simple est en effet réservé au style littéraire.
Le passé composé sert à exprimer une action datée et terminée, l’imparfait une action qui dure ou se répète ; dans le passé bien sûr.
Pour vos écrits professionnels, peut-être une suggestion :
au lieu de mentionner une espérance auprès de vos clients, vous pouvez être plus concret :
 » Si vous souhaitez me faire part de votre avis sur notre prestation, je suis à votre disposition. »
« N’hésitez pas à m’adresser vos remarques afin de nous permettre d’accroître la qualité de notre service ».

joelle Grand maître Répondu le 17 février 2016

Certes, le passé simple convient très bien, mais l’emploi de l’imparfait ne peut être exclu.
L’imparfait  de l’indicatif indique souvent que l’événement appartient à une période révolue : « Du temps que régnait le grand Pan, les dieux protégeaient les ivrognes. » (Brassens).

Ainsi, on peut très bien dire « J’espère que la prestation était à la hauteur de vos attentes. » (pendant sa durée). La prestation a duré (un an) et la période est révolue.

En conclusion, on peut employer les trois formules, c’est une question de style :
J’espère que la prestation a été à la hauteur de vos attentes.
J’espère que la prestation fut à la hauteur de vos attentes.
J’espère que la prestation était à la hauteur de vos attentes.

jean bordes Grand maître Répondu le 18 février 2016
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.