Utilisation du mot comme

Bonjour,

Je lis cette phrase tirée de « Une vie » de Maupassant : « Il précipitait sa chuteempourpré comme par le désir de leur embrasement. », mais le mot « comme » est utilisé pour affirmer que c’est le désir qui l’empourpre, ou c’est pour sous-entendre que c’est le désir qui le fait s’empourprer ?

Merci pour votre aide.

Pour vous améliorer en orthographe, testez le Projet Voltaire avec Défi 30 :

3 réponse(s)
 

C’est superbe !
Je me souviens que le TLFi donne pour ce comme « en quelque sorte », « pour ainsi dire ».

Autre ex. plus compréhensible :  Elle s’immobilisa, comme frappée par la foudre. 

Prince (archive) Grand maître Répondu le 23 juin 2020

Je dirais que cette tournure signifie :
empourpré comme s’il désirait leur embrasement, c’est le désir qui serait responsable de l’effet.
Il y a une métaphore, l’accouplement imagé du soleil (amant de feu) et de la mer (fiancé monstrueuse). C’est une transposition des relations entre les personnages, si mes souvenirs sont bons.

Voici le texte pour le contexte :
Les derniers souffles de vent tombèrent ; toute ride s’aplanit ; et la voile immobile était rouge. Une accalmie illimitée semblait engourdir l’espace, faire le silence autour de cette rencontre d’éléments ; tandis que, cambrant sous le ciel son ventre luisant et liquide, la mer, fiancée monstrueuse, attendait l’amant de feu qui descendait vers elle. Il précipitait sa chute, empourpré comme par le désir de leur embrassement. Il la joignit ; et, peu à peu, elle le dévora.

joelle Grand maître Répondu le 22 juin 2020

J’avais en effet compris ça, le soleil rougit et il semble rougir aussi de désir alors.

Merci !

Trobador Érudit Répondu le 22 juin 2020

Pour ne plus vous poser cette question ni tant d'autres,
découvrez les formations en orthographe et en expression du Projet Voltaire :

Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.