Utilisation de la majuscule pour « Monsieur », « Madame », etc.

Bonjour, ma question concerne une phrase en particulier. Il s’agit de l’énoncé, au début d’un procès, du nom des accusés.

« L’État contre messieurs Durand et Arnaud, mademoiselle Toldak et madame Decart. »

J’ai un problème avec les mots « messieurs », « mademoiselle » et « madame ».
En effet, mon lexique de typographie indique qu’il faut mettre des majuscules lorsque ces termes sont abrégés et utilisés devant le nom de famille (et je pense que s’il ne s’agissait pas de paroles, j’utiliserais les abréviations).
Mais en l’occurrence, cette phrase est contenue dans un récit et est prononcée par un des personnages.
Mon lexique indique également que quand on s’adresse à quelqu’un, on ne met pas la majuscule (ex : « Bonjour monsieur le maire »).

Je suis donc un peu coincée. Le personnage qui dit ces mots ne s’adresse pas aux personnes concernées, il énonce simplement leurs noms. Et je ne peux pas utiliser la forme abrégée. Est-ce que quelqu’un saurait si je dois mettre des majuscules, et s’il y a une forme type utilisée dans les minutes de procès ?

D’avance, un grand merci pour vos réponses.

juju14 Amateur éclairé Demandé le 14 novembre 2017 dans Général

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

2 réponse(s)
 

Bonjour juju14.

Je pense que l’on peut considérer que l’on s’adresse directement aux personnes nommées, puisque la phrase est prononcée à l’occasion d’un procès en présence des personnes citées.
Aussi on ne doit pas utiliser d’abréviation et la majuscule s’impose :  « L’État contre Messieurs Durand et Arnaud, Mademoiselle Toldak et Madame Decart. »

La majuscule peut aussi être utilisée par respect envers les personnes.

PhL Grand maître Répondu le 14 novembre 2017

J’espère avoir bien compris votre question.
Le personnage cité semble ne pas s’adresser directement aux personnes concernées, mais lire un texte comme le début d’un jugement. Il faut donc rendre par écrit cette nuance et recourir à la graphie avec abréviation : « L’État contre MM. Durand et Arnaud, Mˡˡᵉ Toldak et Mᵐᵉ Decart. »

N.B. Le titre de civilité Mademoiselle semble avoir été administrativement supprimé début 2013. Je ne connais pas la conséquence sur les différents actes. Cela reste à vérifier, en tenant compte aussi de la date de votre épisode.

Chambaron Grand maître Répondu le 14 novembre 2017
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.