Utilisation de auxquelles

Bonjour,

Une amie japonaise m’a posé une question à laquelle je n’arrive pas à trouver de raison.

Pourquoi est ce que l’utilisation de auxquelles semble naturelle dans la phrase « il y a beaucoup de choses auxquelles je dois penser » mais semble complètement incorrecte dans la phrase « il y a beaucoup de choses auxquelles je dois finir » (la version naturelle étant « il y a beaucoup de choses que je dois finir »).

Merci pour vos lumières 🙂

Bakura10 Débutant Demandé le 4 mars 2020 dans Question de langue

Même s’il y a « beaucoup de choses », le pronom relatif doit s’adapter au verbe et non au complément.

le 4 mars 2020.

Pour vous améliorer en orthographe, testez le Projet Voltaire avec Défi 30 :

2 réponse(s)
 

C’est logique mais peu évident, cela dépend du régime des verbes. ausuel et ses dérivés s’utilisent avec des verbes comme penser par exemple qui se construisent avec une préposition « à » alors que finir est sans préposition, en général.
Je pense à une chose : la chose à laquelle je pense
Je finis un travail : le travail que je finis
Je m’occupe d’un enfant : l’enfant dont je m’occupe.

joelle Grand maître Répondu le 4 mars 2020

Merci Joelle, c’est extrêmement clair :).

Bakura10 Débutant Répondu le 4 mars 2020

Pour ne plus vous poser cette question ni tant d'autres,
découvrez les formations en orthographe et en expression du Projet Voltaire :

Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.