Usage du substantif « équivocité » à l’écrit.

L’usage du substantif équivocité est-il correct à l’écrit. Un chargé de TD m’ reproché son usage dans une dissertation en droit, en disant que ce mot n’existait pas alors que je l’ai vu dans le dictionnaire.

Stephen Débutant Demandé le 25 décembre 2014 dans Question de langue
3 réponse(s)
 

Apparemment, « équivocité » appartient au vocabulaire de la philosophie médiévale, parfois au vocabulaire religieux, mais je ne le trouve pas dans les ouvrages de référence.
Il semble préférable d’employer plutôt « Caractère (ou aspect) équivoque », par exemple, ou bien « ambiguïté ».

CATHY LÉVY Grand maître Répondu le 25 décembre 2014

Ce mot existe, mais il ne correspond nullement à l’usage auquel vous le destiniez.
Il est employé en philosophie scolastique, et signifie : différence qui exclut toute ressemblance entre les êtres.
On est très loin de votre dissertation.
Peut-être que le terme « ambiguïté » était plus adapté.

jean bordes Grand maître Répondu le 26 décembre 2014

Employez aussi tout simplement « équivoque », qui est un nom : sans équivoque ; couper court à certaines équivoques.

Chambaron Grand maître Répondu le 29 décembre 2014
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.