une possible utilisation du déterminant « ce » ?

Répondu

Bonjour, je souhaiterais savoir si mon emploi du déterminant « ce » (à la place d’un « ceci » ou d’un « cela ») est acceptable ou pas. Dans les deux phrases suivantes pour exemple :

« J’avais poliment décliné son invitation à nous aimer avec une voix cocassement vacillante, franchement hilarante, semblable à une mue extrêmement tardive, CE après m’être écharpé les cordes vocales pendant un cours de… »

« La haine […] me garde de répéter les mêmes erreurs, CE en clouant au pilori les stratégies qui conduisent à une punition endocrine. »

Merci.

J’ai trouvé votre question intéressante, et vous ai attribué un vote positif. À bientôt

le 7 mai 2020.

Pour vous améliorer en orthographe, testez le Projet Voltaire avec Défi 30 :

11 réponse(s)
 
Meilleure réponse

Ah mais oui, on peut très bien remplacer « ceci » ou « cela » par « ce » ! seulement ce CE n’est pas un déterminant mais un PRONOM.
Il existe en effet deux « ce » :
– le déterminant qui, comme tous les déterminants, accompagne un nom : ce chapeau vous va très bien
le pronom qui, comme tous les pronoms remplace ou prend la place d’un nom :  voir vos exemples ou celui-ci : ce que je veux va vous surprendre (ce = la chose)

Tara Grand maître Répondu le 27 avril 2020

On peut utiliser aussi  :  , et ce,  ET , et cela,  

Prince (archive) Grand maître Répondu le 27 avril 2020

Il convient de relativiser la distinction classique entre ceci (« démonstratif prochain ») et cela (« démonstratif lointain ») :

 

Tout d’abord,  le Bon usage cite des exemples où cette distinction emploierait  cela au lieu de ceci : 

Voici quelques ex. parmi bien d’autres :  Tout ceci sont des mensonges […]. / Père Ubu. Tout ceci sont des vérités (JarryUbu roi, V, 1)

Ceci est des souhaits (Littré, Suppl., art. ceci ). REM. Ajoutez : 3. Ceci avec le verbe être et un substantif au pluriel se construit avec le pluriel du verbe.Ceci sont les données que je peux supposerRousseauLett. au prince de Wirtemberg, 10 nov. 1763.Mais ceci sont plutôt des souhaits vagues que des projets d’une prochaine exécutionRousseauLett. à M. 2 janv. 1767


Mieux : cette grammaire emploie elle-même ceci dans ces mêmes conditions !
Un ex. qui n’est pas isolé : 

« Comme nous l’avons dit au § 572 , l’article est le déterminant minimal, le mot qui permet au nom de s’actualiser, de se réaliser dans une phrase, si le sens ne rend pas nécessaire le choix d’un autre déterminant.
Ceci ne veut pas dire que le nom ne se passe jamais de déterminant : voir §§586-588. »

Comme je vous l’ai déjà affirmé : en français, il faut réfléchir à deux fois et surtout bien se documenter avant d’être catégorique ! 

Prince (archive) Grand maître Répondu le 1 mai 2020

Nonobstant,
Prince,
Tara,

Je ne réponds jamais ici sans avoir confirmé mes connaissances auprès des référents les plus fiables, et notamment l’Académie française, qui me semble suffisamment crédible en matière de langue française, ne trouvez-vous pas ?
Je ne pense donc pas avoir besoin de leçons d’humilité, à bon entendeur………..
Voici ce que dit clairement l’Académie, à propos de CECI / CELA.

Nonobstant, à vous de vous faire un jugement 🙂

Cathy Lévy Grand maître Répondu le 3 mai 2020

Très bien. Merci, Tara.

D’accord, c’est un pronom et non un déterminant. Je n’ai jamais appris comment se nomment les divers éléments d’une phrase. Je vais devoir le faire un tant soit peu, rien que pour pouvoir vous poser mes questions avec clarté.

Nonobstant Érudit Répondu le 27 avril 2020

Vous avez raison. Mais d’abord pour vous. Etce petit encouragement  : ce qui, jeune,  paraissait ennuyeux ou compliqué , semble généralement bien plus facile à l’âge adulte.

grin
le 28 avril 2020.

À propos de « Ceci / Cela » :
Cela évoque ce qui a été dit précédemment –> Cela dit / Cela étant / Cela après m’être éclaté les cordes vocales
(« écharpé » n’est pas approprié dans votre phrase, on s’écharpe avec quelqu’un, « s’écharper » signifie « s’entre tuer »)
Ceci évoque ce qui va suivre –> Il nous a dit textuellement ceci : bla bla bla.
Aussi les tournures « CECI étant / CECI dit » sont parfaitement inappropriées !

Cathy Lévy Grand maître Répondu le 28 avril 2020

Merci, Cathy Lévy.

Je n’avais jamais différencié « ceci » de « cela ».  Je vais dorénavant chercher à tenir compte de cette distinction d’usage. Est-ce que le pronom « ce » peut être employé à la place d’un « cela », d’un « ceci », ou des deux ? Sur la base de ce que vous venez de m’expliquer, j’imagine uniquement à la place d’un « cela ».

Par contre, d’après mes recherches, il me semble que le verbe « écharper » puisse être employé ainsi que je l’ai fait, sans devoir impliquer un second personnage. On peut « s’écharper » (à deux), mais également « écharper » quelque chose en l’attaquant avec un objet tranchant.

Nonobstant Érudit Répondu le 28 avril 2020

En effet Nonobstant a raison en ce qui concerne le sens de « écharper« . Le TLF : [Le complément désigne une partie du corps] Faire une longue blessure avec un instrument tranchant. Écharper le bras, le visage.

Pour la distinction entre « ceci » et « cela », les choses ne sont pas aussi tranchées. Voir l’article « ceci » du TLF :
[Souvent en incise] Ceci entre nous, et ceci est très important.
[Synonyme de cela, pour renvoyer à ce qui précède, par exemple à des paroles qui viennent d’être prononcées (cf. supra B 1 b)] Tu réfléchiras à tout ceci; tout ceci pour dire que; ceci (soit dit) entre nous .

« Ceci dit » est  tout à fait correct.

Tara Grand maître Répondu le 28 avril 2020

Merci, Tara, d’avoir confirmé qu’il soit possible d’employer le verbe « écharper » autrement que sous la forme « s’écharper » pour dire « s’entretuer ».

Quant à « ceci » et « cela », je prends note du fait que ces deux pronoms ne soient pas à utiliser de manière aussi catégorique que : « cela évoque ce qui a été dit précédemment » et « ceci évoque ce qui va suivre ».

(Au passage, pour amuser la galerie, je vous apprendrai peut-être qu’en italien, « ceci » signifie « pois chiches ».)

Nonobstant Érudit Répondu le 1 mai 2020

Tiens ? je pensais que cela signifiait tchèque..

le 1 mai 2020.

Merci pour ces précisions, Prince. Je vois qu’ici sur question-orthographe.fr je suis entre de bonnes mains. J’aimerais tant parvenir à une maîtrise de la langue française suffisante à me permettre de m’en servir également en dehors de ses assemblages classiques.

Nonobstant Érudit Répondu le 1 mai 2020

Vous maîtrisez déjà bien la langue. N’hésitez pas à nous poser des questions.

le 2 mai 2020.

Pour ne plus vous poser cette question ni tant d'autres,
découvrez les formations en orthographe et en expression du Projet Voltaire :

Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.