une période ou la période ?

Malheureusement, le temps n’était pas son allié :  nuits longues, journées courtes. Une période la plus sombre de l’année propice aux pensées noires !

Merci.

Bodrova Amateur éclairé Demandé le 17 août 2018 dans Question de langue

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

2 réponse(s)
 

Une période sombre de l’année, propice…
ou
La période de l’année la plus sombre, propice…

PhL Grand maître Répondu le 17 août 2018

Malheureusement, le temps n’était pas son allié :  nuits longues, journées courtes,  période  sombre de l’année,  propice aux pensées noires !

Brad Grand maître Répondu le 17 août 2018

En ne faisant qu’une seule phrase, « période sombre de l’année » est placé au même titre que nuits et journées alors que c’est bien l’hiver qui est caractérisé par des nuits longues et des journées courtes.
Par ailleurs propice doit alors s’accorder avec nuits, journées et période.
Je ne trouve pas cette phrase correcte d’un point de vue syntaxique.

le 17 août 2018.

Bonjour PhL.
Dans ma phrase:  »  Malheureusement, le temps n’était pas son allié : nuits longues, journées courtes, période sombre de l’année, propice aux pensées noires ! « ,  période sombre de l’année  est censé recouvrir, résumer tout ce qui précède.
En alourdissant un peu,  on peut la traduire comme suit:
Malheureusement, le temps n’était pas son allié : nuits longues, journées courtes, c’est une période sombre de l’année,  qui est  propice aux pensées noires !
On peut l’écrire en vers . -:)
Le temps n’était pas son allié
Nuits longues
Journées courtes
Période sombre de l’année
Propice aux idées noires
Cordialement

le 17 août 2018.
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.