une buse encouragée par la discrétion

« À l’aurore, j’ai été réveillé en sursaut par les vives gesticulations d’un pigeon qui se faisait étriper, adossé aux vitres de la fenêtre de ma chambre, par une buse que notre récente discrétion réglementaire a encouragée à s’aventurer sous des cieux autrement redoutés. »

Je n’arrive pas à comprendre s’il y a accord… « Encouragée », ou bien « encouragé » ? Merci de bien vouloir trancher et, si possible, de me dire pourquoi il en va ainsi (quelle règle s’applique ici).

Nonobstant Amateur éclairé Demandé le 12 mai 2020 dans Accords

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

2 réponse(s)
 

Bonjour,
Ici, tu as un participe passé avec l’auxiliaire avoir : une buse que notre récente discrétion réglementaire a encouragé(e)

La règle avec avoir, c’est : le participe passé s’accorde en genre et en nombre avec le complément d’objet direct antéposé (= placé avant l’auxiliaire) s’il existe.

Dans ta phrase : notre récente discrétion est le sujet et a encouragé(e) le verbe. Tu cherches s’il y a un COD : notre récente discrétion a encouragé QUOI ? Une buse.

Il y a un COD (une buse, qui est désignée par que) et il est placé avant l’auxiliaire, donc tu accordes : une buse que notre récente discrétion réglementaire a encouragée.

Dor4 Maître Répondu le 12 mai 2020

Merci Dor4, ton explication est claire. J’en prends note.

Nonobstant Amateur éclairé Répondu le 12 mai 2020
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.