une action soudaine dans un texte au plus-que-parfait

Bonjour,

J’ai un texte rédigé à l’imparfait mais qui renvoie parfois à des évènements antérieurs et j’utilise alors le plus-que-parfait sans aucun problème. Toutefois, les choses se compliquent lorsque, dans ce récit antérieur, apparaît un évènement soudain et/ou bref.

Donc, ma question est la suivante : quel temps utilise-t-on lorsqu’une action soudaine se produit au sein d’un récit qui est antérieur à un autre récit au passé ? Autrement dit, peut-on utiliser le passé simple dans un ensemble de phrases rédigées au plus-que-parfait ou doit-on conserver le plus-que-parfait dans toutes les phrases ?

J’espère avoir été clair dans l’énoncé de ma question.

Merci à tous !

Julien1982 Amateur éclairé Demandé le 25 octobre 2019 dans Conjugaison
Ajouter un commentaire
2 réponse(s)
 

Vous êtes clair mais il faut un exemple et un contexte, vous ne cherchez pas une règle générale (vous la connaissez).
Les temps positionnent les actions les unes par rapport au autres.

Ce matin, je suis arrivée à 9 heures. Ma collègue avait déjà traité un premier dossier. Alors qu’elle faisait ce travail, un collègue lest venu pour lui porter un café. 

Le PQP « avait traité » place le travail de la collègue avant mon arrivée. Ensuite, on a compris que la suite des actions se passe avant mon arrivée, donc vous pouvez reprendre vos temps du passé « normalement ». L’essentiel est de se faire comprendre et d’énoncer une succession de faits sans qu’il puise y avoir de confusion. Des mots comme « ensuite, pendant, etc. » permettent d’être précis.

joelle Grand maître Répondu le 25 octobre 2019

Merci Joëlle,

Donc, il serait correct d’écrire ceci, n’est-ce pas ?

Hier, j’étais au bureau à 9 heures. Ma collègue avait déjà traité un premier dossier lorsqu’un collègue  l’interrompit pour lui offrir un café.

le 25 octobre 2019.

Le collègue ne l’a pas précisément interrompu puisqu’elle a déjà traité le dossier. Ou alors elle s’était déjà remise à un autre dossier…
Ce que vous mettez en relation : mon arrivée à 9 heures / le café.
Donc
C’est à ce moment-là que le collègue lui a proposé un café.
Du point de vue des temps c’est correct mais attention au sens.

le 25 octobre 2019.

Interrompue

le 25 octobre 2019.

Merci beaucoup Joëlle,
Effectivement, je voulais dire que le collègue l’a interrompue dans son travail, alors qu’elle en était au deuxième dossier.

le 25 octobre 2019.
Ajouter un commentaire

Votre phrase est parfaitement correcte.

Tara Grand maître Répondu le 25 octobre 2019
Ajouter un commentaire
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.