Un « sic » qui m’interpelle

Bonjour à tous,

Dans un livre d’art sur Félix Vallotton est insérée une citation qui est présentée de cette manière : « Mon cher ami, lui écrit de Paris Vuillard en septembre 1899, j’ai l’intention de prendre le train samedi après-midi et d’aller vous trouver le soir à Etretat. Cela vous dérange-t-il ? (sic) ? Nous aurons gros à bavarder[…] »

Depuis hier soir, je m’interroge sur le pourquoi de ce « sic », et ne comprends pas si cela est lié à une erreur, une maladresse ou une étrangeté que je n’arrive pas à percevoir.

Je viens donc humblement vers vous pour savoir ce que vous en pensez.

Chutney Débutant Demandé le 10 mai 2021 dans Question de langue

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

4 réponse(s)
 

Excusez-moi, j’ai dû mal m’exprimer. Ce que je voulais vous demander n’est pas la signification de « sic » mais la pertinence de sa présence dans un texte où je ne vois ni erreur ni maladresse ni propos étonnants. Je voulais savoir si quelque chose m’échappait.

Chutney Débutant Répondu le 10 mai 2021

Bonjour,
Cela n’est pas une erreur.
(sic) et [sic] existent bien en français. Ces adverbes « [p]lacé[s] entre parenthèses à la suite d’un mot, d’une expr., d’une phrase, pour préciser que ce qui précède est cité sans aucune modification » signifient « Ainsi dans le texte, aussi étrange et/ou incorrect qu’il paraisse. » Il s’agit d’un « symbole après une erreur dans le texte original, ou pour sous-entendre que les propos tenus sont choquants ».

  • Les voies du saigneur (sic) sont impénétrables !
  • C’est ce « groupe intermédiaire », ce « corps central prolétaire mais héritier » (sic) qui doit, selon lui, faire l’objet de toutes les attentions.
  • Lyon, Nevers, Nantes, Bordeaux fesaient (sic) acheter jusqu’aux ports de Paris
  • Blei m’envoie des épreuves spécimen assez belles de ce qu’ils voudraient faire à Leipzig; mais, déjà je le lui ai écrit: Cette entreprise, du moment que tout l’outillage en est allemand, cesse de m’intéresser (parmi les 3 feuilles spécimen, une page de titre de ,,La commédie (sic) humaine«  m’encourage dans cette décision)
francais Grand maître Répondu le 10 mai 2021

Cela doit s’interpréter selon les choix généraux du typographe de l’ouvrage (le correcteur généralement, j’en sais quelque chose). Voilà pour ce qui me concerne :
– entre parenthèses dans une citation et dans la même typographie que le texte, c’est qu’elle est de la main de l’auteur de la citation.
– entre crochets ou dans une autre typographie (inversion italique-romain), elle est de la main du correcteur (ou de l’éditeur).
C’est simple et de bon goût. Cela étant,  dans les deux cas, je ne comprends pas le sens dans l’exemple que vous donnez. Si c’est de l’auteur, cela peut renvoyer à un élément manquant dans la citation.

Chambaron Grand maître Répondu le 10 mai 2021

Je vous remercie pour votre réponse. La typographie est la même que le reste de la citation. Cependant, dans une autre citation avec une erreur grossière : »et je serai fortement soutenu, tu le penses, par sa famille dont c’est le métier, et qui me sont (sic) très sympathiques » la typographie est la même, ce qui me laisse supposer que le « sic » est bien du correcteur/éditeur, et non de l’auteur. Je pense que je ne résoudrai pas cette énigme ; peut-être que le correcteur aurait préféré un conditionnel « Cela vous dérangerait-il ? ».

Chutney Débutant Répondu le 10 mai 2021

Bizarre quand même.…

le 10 mai 2021.
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.