Un auxiliaire pour désigner deux objets distincts ?

Peut-on dire:

« La chambre  était propre et le personnel respectueux »

ou bien est-il obligatoire d’ajouter l’auxiliaire (ou un autre verbe): « La chambre  était propre et le personnel était (/se montrait) respectueux »

Et si on met la phrase au pluriel « Les chambres  étaient propres et le personnel respectueux » ?

Santo Débutant Demandé le 12 décembre 2016 dans Question de langue

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

3 réponse(s)
 

Bonjour,

Non, il n’est pas nécessaire de répéter le verbe, dans un cas comme dans l’autre.

En général, on marque la présence d’un verbe sous-entendu par une virgule. Elle n’est pas obligatoire ici, la phrase étant courte.
« La chambre  était propre et le personnel respectueux » ou « Les chambres  étaient propres et le personnel, respectueux » ?
« Les chambres  étaient propres et le personnel respectueux » ? ou « Les chambres  étaient propres et le personnel, respectueux » ?

Dans certains cas, cette virgule me semble pourtant indispensable.
« Violette  déteste la soupe, son frère, les nouilles. »

 

Evinrude Grand maître Répondu le 12 décembre 2016

Bonjour,

Ne pas répéter un élément commun dans une phrase présentant deux membres parallèles est un procédé de construction syntaxique pouvant être considéré comme une figure de style : le zeugma ou zeugme.

Ainsi dans la phrase : « L’ un poussait des soupirs , l’autre des cris perçants.», poussait n’est pas repris dans le second membre de la phrase. Ce procédé simplificateur très fréquent permet d’alléger la phrase.

Mais il n’en va pas de même lorsque l’on rattache deux éléments, qui ne peuvent être mis sur le même plan,  à un même terme commun dans le cadre d’un parallélisme.
Ce qui provoque un effet de surprise, voire souvent comique.

Pour parler véritablement de zeugma, il faut que les deux éléments rattachés n’entretiennent aucun lien sémantique ou syntaxique.

Voici quelque exemples :

Les moutons suivaient le berger, et le berger le fil de ses pensées.
Il faisait nuit, et moi du vélo.
Il prit son chapeau et la porte.
Il battait souvent la campagne et parfois sa femme quand il était ivre.
Retenez cette date et une place dans le train.

czardas Grand maître Répondu le 12 décembre 2016

😀

le 12 décembre 2016.

Merci pour vos réponses 🙂

Santo Débutant Répondu le 12 décembre 2016
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.