Turbuler et (sic)

Le Monde.fr rapporte ainsi une phrase employée par Richard Ferrand, secrétaire général du mouvement En Marche ! :
« Quand vous renouvelez en profondeur, forcément ça fait turbuler [sic], ça crée des turbulences dans les différents appareils politiques.  »
Ce verbe turbuler existe bel et bien quoique rare (cf. Trésor de la langue française).
La définition de sic est la suivante : Ainsi dans le texte, aussi étrange ou incorrect (ou les deux) qu’il paraisse.
Alors,le verbe turbuler est-il suffisamment étrange pour justifier ce [sic] ?

jean bordes Grand maître Demandé le 12 mai 2017 dans Question de langue
Ajouter un commentaire
3 réponse(s)
 

Typographiquement, il est de tradition de distinguer le (Sic)  d’un l’auteur dans son propre texte du [Sic ] du commentateur, de l’éditeur, ou de l’auteur dans le texte d’un tiers (texte en romain).
Dans les deux cas, cela relève de toute façon du choix du rédacteur par rapport à son public. Pour « turbuler », il est certain que le terme apparait comme suffisamment surprenant pour justifier l’annotation, même s’il semble connaitre un regain d’intérêt depuis quelques années (voir le Ngram associé). Une bonne paire de guillemets aurait aussi pu faire l’affaire (Sic).

Chambaron Grand maître Répondu le 12 mai 2017
Ajouter un commentaire

Bonsoir Jean,

« Turbuler » est un verbe rare au point de n’apparaître ni dans le Larousse ni dans le Robert.

C’est une raison suffisante, à mon avis, pour souligner le caractère étrange de ce terme employé par Richard Ferrand et qui surprend le rapporteur de ses dires.

PhL Grand maître Répondu le 12 mai 2017
Ajouter un commentaire

Le CNRTL donne la définition du verbe turbuler qu’il signale comme rare ; je vous en donne un extrait ci-après.
Pour ma part, je n’aurais pas relevé, je trouve que la nuance de sens est au contraire très adaptée à la situation.
(anecdote personnelle à propos des néologismes : mes enfants – quand ils étaient bébés – portaient une « turbulette », ou une gigoteuse (présent dans Larousse ainsi que grenouillère), un vêtement molletonné qui faisait office de couverture : ils pouvaient s’agiter la nuit sans se découvrir et surtout sans s’étouffer…)
Voir ceci http://www.kiabi.com/gigoteuse-turbulette-bebe_204126

http://www.cnrtl.fr/definition/turbuler

Turbuler, verbe intrans.,rare. Avoir un comportement turbulent. Synon. chahuter.
Une foule épaisse coulait le long des baraques; des ventrées d’enfants turbulaient, soufflant dans des trompettes, barbouillés de pain d’épice, éveillés et morveux (Huysmans, Sœurs Vatard, 1879, p. 79).

joelle Grand maître Répondu le 13 mai 2017
Ajouter un commentaire
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.