Transplanter sur/à

Bonjour,

On dit « transplanter un organe chez un patient », mais peut-on dire :

« transplanter un organe à un patient »
« transplanter un organe sur un patient » ?

Merci !

TiJean Débutant Demandé le 22 juin 2022 dans Question de langue

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

3 réponse(s)
 

Bonjour,

Transplanter un organe chez un patient est la bonne réponse.

Ouatitm Érudit Répondu le 22 juin 2022

Bonjour,

Transplanter un organe chez/sur un patient.
Cf. le Grand Robert de la langue française, tome7

Prince Grand maître Répondu le 22 juin 2022

Le verbe, « transplanter », comme le verbe « planter », est transitif direct, avec un COD, mais sans COI.
— Je plante des fleurs dans la terre, je plante des fleurs un peu partout, je plante des fleurs sur le balcon…
Votre liberté est de faire suivre le verbe du complément circonstanciel que vous souhaitez, mais la préposition « à » n’introduira pas le receveur. Il vous faut une façon de considérer le receveur non pas comme un COI mais comme un complément circonstanciel. Ce n’est pas évident.
On aimerait que « transplanter à » existe pour introduire un COI. C’est même une exigence sémantique, mais non prévue par la syntaxe actuelle. Je fais le pari que dans moins de cinquante ans, on « transplantera à », comme on « donne à », comme on « transfère à »… Si vous travaillez dans un milieu médical, dites-nous comment disent les gens concernés, il n’est pas exclu qu’il faille les suivre, et il ne vous est pas interdit par la loi d’accompagner l’évolution d’un mot récent vers une pleine intégration aux principes de la langue française.
Si on veut s’en tenir à des CC : transplanté dans le cerveau de… transplanté chez un sujet âgé, transplanté au niveau du poignet de Mme… tout ce qu’on peut imaginer est possible.
Peut-être que si vous désignez un sujet, si vous conjuguez « transplanter », si vous donnez un nom à l’organe, si vous ne considérez pas le receveur comme un patient, si vous voulez préciser la réalité de l’opération, si en réalité vous nous dites clairement de quelle phrase vous parlez (déjà, l’avez-vous lue ou l’avez-vous écrite, cette phrase ?), nous pourrons vous aider davantage.
——–
Note à Prince. Il n’est pas utile de citer le numéro du tome du Grand Robert, car ils ont adopté un système de classement des mots assez révolutionnaire permettant de retrouver n’importe quel mot en quinze secondes. Je crois que c’est l’ordre alphabétique ou un truc comme ça.

Pie Débutant Répondu le 22 juin 2022

Ne gâchez pas le bonheur de ce contributeur qui, à l’évidence, prend un immense plaisir à contempler les ouvrages dans sa bibliothèque même s’il ne comprend pas toujours ce qu’il y a dedans…

le 22 juin 2022.
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.