Transformation au discours indirect

Répondu

Bonsoir,
Pourriez Vous m’apporter votre aide pour la transformation au discours indirect de la phrase suivante, elle me semble un peu ambiguë :
Le manifestant déclare: » nous sacrifions notre vie pour la liberté de notre pays »
Au discours indirect je dirai: le manifestant déclare qu’il sacrifie sa vie pour la liberté de son pays.
Qu’en dites vous ???
Merci pour toutes vos réponses.

Anaislyd Amateur éclairé Demandé le 31 janvier 2020 dans Général

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

5 réponse(s)
 
Meilleure réponse

Bonsoir,

Dans la mesure où le nous de la phrase au discours direct ne renvoie manifestement pas au seul locuteur, mais à lui et (vraisemblablement) aux autres manifestants, il faut effectivement le restituer dans le discours indirect, soit avec un ils, comme proposé par nadine, soit avec un lui + X.

Voici une proposition :
Le manifestant déclare que lui et les autres (manifestants* / gilets jaunes / retraités / etc. ) sacrifient leur vie pour la liberté de leur pays.

 

* On peut à la limite laisser autre « tout seul », mais il me semble qu’il vaut mieux pas et si on sait qui sont ces autres, on peut trouver un substantif plus précis que manifestants.

phil-en-trope Grand maître Répondu le 31 janvier 2020

Très bien vu.

le 31 janvier 2020.

Votre transformation au discours indirect au présent me semble très correcte.

joelle Grand maître Répondu le 31 janvier 2020

Bonsoir,
Au discours direct le manifestant parle  à la première personne du pluriel. Je le retranscrirais ainsi :
Le manifestant déclare qu’ils sacrifient leur vie pour la liberté de leur pays.
Nadine

nadine Érudit Répondu le 31 janvier 2020

Merci beaucoup pour toutes vos réponses rapides et surtout précises.

Anaislyd Amateur éclairé Répondu le 31 janvier 2020

Il me semble qu’il y a un petit problème de formulation dans votre phrase :

Tout d’abord, ils peuvent se battre pour défendre leur liberté, ou pour défendre leur pays, ou pour défendre la liberté d’expression dans leur pays.
Mais « la liberté de leur pays » ne signifie pas grand-chose.

De plus, je ne pense pas qu’il s’agisse de nos manifestants français, qui ne sacrifient pas leur vie en allant manifester.
Même si malheureusement certains y ont laissé la vie, ils n’étaient sans doute pas prêts à la sacrifier.

Aussi, s’il s’agit de manifestants étrangers, dans un pays où le seul fait d’aller manifester peut coûter la vie, il serait plus juste d’écrire :
(Style direct) Nous sommes prêts à sacrifier notre vie / nos vies pour défendre notre liberté (dans l’absolu) / nos libertés (nos droits) dans notre pays.
(Style indirect) Le manifestant déclare qu’ils sont prêts à sacrifier leur vie / leurs vies pour défendre leur liberté / leurs libertés dans leur / notre pays.

Enfin, s’il s’agit d’un manifestant français qui manifeste en France, et s’adresse à un journaliste français par exemple, il parlerait de « notre pays ».
En l’occurrence on écrira plutôt :
Nous sommes prêts à nous battre encore longtemps pour défendre nos libertés / les droits des Français.

Cathy Lévy Grand maître Répondu le 2 février 2020
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.