Trait d’union pour un mot composé d’une abréviation ? « viti-vinicole » ou « vitivinicole »

Répondu

Bonjour,

Faut-il un trait d’union pour un mot comme « viti-vinicole » (ou « vitivinicole ») ?
La règle veut qu’il y’en ait un quand c’est un mot composé, mais pas quand c’est un mot savant (Reverso.com : Trait d’union), et je ne trouve pas d’exception particulière à cette forme (Wikipedia : Trait d’union).

Le mot en soi n’a peut-être tout simplement pas lieu d’exister, mais il est largement employé, auriez-vous une source qui puisse expliquer ce cas précis ?

Merci,

Gloup Membre actif Demandé le 10 novembre 2019 dans Général
Ajouter un commentaire
5 réponse(s)
 
Meilleure réponse

La question est intéressante car elle met à l’épreuve les principes des rectifications de 1990 recommandées par l’Académie.
Si la soudure est recommandée dans la plupart des cas, elle est néanmoins déconseillée dans quelques situations spécifiques. Pour votre question, je m’inspirerais de l’article A3 des Règles. Le nota bene précise en effet : Le trait d’union est maintenu dans les noms propres et termes géographiques où il sert à marquer une relation de coordination entre les deux termes (ex. : gréco-romain). Cela me semble être le cas ici : le mot assemble, à égalité, viticole (abrégé) et vinicole, dont les sens diffèrent.
Je suis un partisan de la soudure dans la plupart des cas, mais pas dans celui-là : le trait d’union maintient ici visuellement un équilibre entre les deux sens alors que dans la majorité des cas, l’un des deux termes est asservi à l’autre (l’un des deux qualifie l’autre).

Chambaron Grand maître Répondu le 10 novembre 2019
Ajouter un commentaire

Le Ministère utilise le trait d’union ; les rectifications de l’orthographe préconisent la soudure sans trait d’union.
Selon les spécialistes, la filière peut avoir les deux appellations.

joelle Grand maître Répondu le 10 novembre 2019
Ajouter un commentaire

Le Larousse et le CNRTL me donnent également une forme sans trait d’union, et le Ministère affiche sur une même page presque autant de fois le mot sans qu’avec (article).

Cela ne m’aide pas à savoir quelle forme est la plus juste ! 😉
Merci

Gloup Membre actif Répondu le 10 novembre 2019

Si les deux sont justes, pourquoi voulez-vous une « plus » juste que l’autre ?

le 10 novembre 2019.

C’est vrai ça, pourquoi tu veux savoir ? C’est pour nous embêter ? Espèce de raisonneur.

le 10 novembre 2019.
Ajouter un commentaire

Jusqu’ici, les deux ne sont pas forcément justes, en revanche les deux sont utilisés, ce qui peut faire une différence.
C’est pourquoi je souhaitais savoir s’il y’en a un, outre l’usage, qui est théoriquement plus juste que l’autre.
Merci

Gloup Membre actif Répondu le 10 novembre 2019
Ajouter un commentaire

Merci Chambaron pour votre réponse, cette explication est intéressante !

Gloup Membre actif Répondu le 26 novembre 2019
Ajouter un commentaire
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.