Tout, adjectif ou adverbe / Accords

Répondu

Bonjour,

J’aurais besoin d’une précision concernant « Tout(e) »  et certains accords.

1. Dans la BDL, il est indiqué que tout peut être adjectif (ex. On peut parler de toute autre chose que du travail) ou adverbe (ex. Il s’agit de tout autre chose).
Dans les trois exemples suivants, l’écriture est-elle la bonne ?
Dans cette quête à l’exclusion de toute autre.  Dans toute autre ville.
La tête tout(e ?) à notre tâche.

2. Je rencontre aussi des hésitations pour ces accords :
• Elle me confia n’avoir jamais connu d’homme(s ?) avec un tel regard et qu’il n’y avait pas, depuis, de femme(s ?) plus heureuse qu’elle.
• La volubilité, parfois l’exubérance avec laquelle nous avions discuté, m’avait (m’avaient ?) fait croire à son intérêt pour moi.
• Elle m’apparaissait alors encore plus jolie, encore plus souriante que je ne l’avais imaginée (imaginé ?)

Je vous remercie d’avance pour vos solutions.

Marisa Maître Demandé le 21 janvier 2021 dans Général
2 réponse(s)
 
Meilleure réponse

Si « tout » peut être ôté de la phrase, c’est qu’il s’agit de l’adverbe signifiant « entièrement ». Étant invariable, comme tout adverbe, il ne prend pas de « e », même devant un nom féminin.
> C’est une tout autre histoire. (= C’est une autre histoire.)
Si, en revanche, « tout » ne peut être ôté de la phrase, il s’accorde. C’est un adjectif indéfini. On peut alors le remplacer par « n’importe quelle ».
> Toute autre personne se serait réjouie. (= N’importe quelle autre personne se serait réjouie.)
-Projet Voltaire-

On peut parler de tout autre chose (= on peut parler d’autre chose) : tout est adverbe
Dans cette quête à l’exclusion de toute autre (= à l’exclusion de n’importe quelle autre) : tout est adjectif
Dans toute autre ville. (= dans n’importe quelle ville) : tout est adjectif
La tête tout à notre tâche. (= la tête à notre tâche) : tout est adverbe

—-

• Elle me confia n’avoir jamais connu d’homme(s ?) avec un tel regard et qu’il n’y avait pas, depuis, de femme(s ?) plus heureuse qu’elle. —> à votre choix
• La volubilité, parfois l’exubérance avec laquelle nous avions discuté, m’avait fait croire à son intérêt pour moi.
—> on a une gradation : « exubérance » vient rectifier « volubilité » : singulier
Elle m’apparaissait alors encore plus jolie, encore plus souriante que je ne l’avais imaginée : l’accord se fait avec l’ qui reprend elle
Elle m’apparaissait alors encore plus jolie, encore plus souriante que je ne l’avais imaginé : l’accord se fait avec l’ qui reprend le sens de la proposition précédente
Vous avez le choix.

Tara Grand maître Répondu le 21 janvier 2021

Un grand merci, Tara, pour le détail de vos précisions.

Marisa Maître Répondu le 21 janvier 2021
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.