Tout à ses rêves, elle commença…

Doit-on dire   « tout à ses rêves, elle commença à peindre »,  ou « toute à ses rêves, elle commença à peindre » ? Merci pour vos suggestions… Très cordialement. Arlette.

arlette30130 Débutant Demandé le 10 septembre 2021 dans Question de langue

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

2 réponse(s)
 

C’est une question de sens :
Si on écrit toute, c’est un adjectif (employé en apposition) ==>Elle était toute à son travail, entièrement absorbée par son travail. »

Si on écrit tout, c’est un adverbe.
« V.1 […] Elle est tout à ses projets, entièrement à ses projets.

Dans l’Arrêté du 28/12/1976 « Tolérances grammaticales ou orthographiques », on trouve :

VII. 28 b. Elle est toute (tout) à sa lecture.

Dans l’expression être tout à…, on admettra que tout, se rapportant à un mot féminin, reste invariable.​

Dans le sens « être entièrement prise par », toute est possiblement adjectif selon le TLFi:

− (Être) tout(e) à qqc. Être entièrement pris par. Pour l’instant, elle était toute au rire qui l’avait saisie, quand, en sa présence, j’avais roulé à terre (Benoit, Atlant., 1919, p. 180).
− (Être) tout(e) à qqn. Être entièrement à la disposition de quelqu’un, généralement en parlant d’une femme, dans des relations amoureuses.
joelle Grand maître Répondu le 10 septembre 2021

Bonjour,

Vous trouverez ici une discussion passionnante à ce sujet: https://www.question-orthographe.fr/question/toute-a/?sort=oldest.

Dans le cas qui vous occupe, j’écrirais toute, avec la signification suivante: alors qu’elle était entièrement, passionnément, prise par ses rêves, elle commença à peindre.

GeorgeAbitbol Grand maître Répondu le 10 septembre 2021

Dans ma réponse que vous citez aimablement, je m’étais contentée de reproduire ma leçon « Projet Voltaire » qui considère que « toute à vous » relève du langage amoureux. En fait, il peut y avoir d’autres nuances.

le 10 septembre 2021.

Bonjour Joëlle 🙂

Oui, vous avez raison, il peut y avoir d’autres nuances, et sans plus de précision quant au contexte, il est difficile de trancher. Mais à mon sens, lorsqu’on dit d’une personne qu’elle est « tout(e) à ses rêves », on n’est pas très loin du langage amoureux (même si les rêves en question ne concernent pas nécessairement un amour au sens classique du terme).

(Au fait, ai-je raison d’écrire « Joëlle » ? Votre nom d’utilisateur est écrit sans le tréma, mais j’ai vu ce dernier dans un certain nombre de réponses.)

le 10 septembre 2021.

merci beaucoup pour le tréma !

le 10 septembre 2021.

🙂

le 10 septembre 2021.
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.