Tournure de phrase

Bonsoir,

Cette phrase est-elle correcte ?

« Demain, ce sera le dernier acte de ces 4 derniers jours de cauchemar. »

N’y-a-t il pas redondance de l’adjectif « dernier » ?

Écririez-vous « ces 4 derniers jours » en utilisant le chiffre « 4 » ou l’adjectif numéral cardinal « quatre » ?
Quelle est la règle qui s’applique en général ?

Merci.

xalef Maître Demandé le 31 décembre 2018 dans Général
Ajouter un commentaire
4 réponse(s)
 

« Demain, ce sera le dernier acte de ces 4 derniers jours de cauchemar. »

Le nombre 4 en lettres : quatre. Il existe des règles, variables, permettant d’écrire les nombres en chiffres, quelqu’un va vous les donner, mais ici les lettres s’imposent.

La répétition d’un mot dans « le dernier acte des quatre derniers jours » peut certainement avoir du sens, et ce n’est pas forcément une redondance inutile ou fautive. « Le dernier jour du dernier mois » est parfaitement correct, peut-être insistant, mais très précis.
Pour se convaincre que la répétition d’un mot n’est pas le problème, changeons provisoirement « le dernier acte » en « la conclusion ».
« Demain, ce sera la conclusion de ces quatre derniers jours de cauchemar. » Il subsiste un problème.

Il faut réfléchir à « ces derniers jours ». Si « ces derniers jours » sert à désigner quatre jours que vous avez déjà décrits dans les phrases précédentes (ces quatre jours dont je viens de vous parler, ces quatre jours qui ont vu la fin du règne de Lucien Le Petit), la phrase est bonne. Mais si « ces derniers jours » désigne non pas les jours qui viennent d’être décrits, mais comme je le devine les jours qui viennent de passer (il a fait beau ces derniers jours), alors on a affaire à un « déictique » qui ne supporte pas d’être transposé tel quel au futur, et votre phrase est fautive.

Le vrai problème de votre phrase est donc l’utilisation au futur des mots « ces » et « derniers ».
Le démonstratif a du sens aujourd’hui et maintenant. On peut dire « ce matin », mais au futur, en s’imaginant demain soir pour parler de demain matin, on doit dire « le matin » (il se rappelle ce qu’il a fait ce matin ; demain soir il se rappellera ce qu’il a fait le matin).
Même principe pour le mot « dernier », il a du sens par rapport à maintenant (il a travaillé ces quatre derniers jours ; il aura travaillé les quatre jours précédents). Les « derniers jours » ne peut pas inclure demain, c’est forcément un absolu par rapport à aujourd’hui. « Les quatre derniers jours de cauchemar » sont situés par rapport à aujourd’hui, pas par rapport à demain.
(Pour garder le mot « dernier » on pourrait lui donner un sens relatif, avec un complément : « les quatre derniers jours de sa vie » peuvent être des jours du futur. Si vous voulez utiliser « cauchemar » non pas pour qualifier les jours (des jours cauchemardesques) mais pour désigner une période, alors il suffit de lui ajouter un article pour donner un sens relatif à « dernier » : les quatre derniers jours d’un cauchemar.)

Donc on commence par remplacer « ces quatre jours » par « les quatre jours » ou « de quatre jours » ou « des quatre jours », selon la construction. Mais par quoi remplace-t-on « derniers » ? Comment supprimer ce mot en conservant l’idée qu’on parle de quatre jours consécutifs dont le dernier sera demain ? Si on était loin dans le futur, on pourrait dire « les quatre jours précédents », « la période de quatre jours qui se terminera », « les quatre jours passés », « les quatre derniers jours qu’il aura vécus »… Mais manifestement, pour demain ce n’est pas possible, puisque aujourd’hui les quatre jours ne sont pas encore passés. Ne trouvant pas par quoi remplacer « derniers », je ne peux que suggérer de supprimer le mot, en faisant confiance au reste de la phrase pour qu’on comprenne qu’il s’agit évidemment des quatre jours « qui viendront de passer ».
On arrive à « Demain, ce sera la conclusion de quatre jours de cauchemar. »
Et en rétablissant « le dernier acte » : « Demain, ce sera le dernier acte de quatre jours de cauchemar. »
En supprimant « ces derniers », on n’a pas forcément perdu d’information (que les jours soient consécutifs et qu’ils se terminent à cette date me semble plutôt évident).

Numeric Érudit Répondu le 1 janvier 2019
Ajouter un commentaire

Bonjour xalef,

Je pense qu’il faut éviter la répétition . Pourquoi pas : l’ultime acte de ces quatre derniers jours ?

Sylvamat Grand maître Répondu le 1 janvier 2019
Ajouter un commentaire

Demain  verra la fin de quatre jours de cauchemar.

joelle Grand maître Répondu le 1 janvier 2019
Ajouter un commentaire

Demain, ce sera le dernier acte de ces quatre jours de cauchemar.

CATHY LÉVY Grand maître Répondu le 1 janvier 2019
Ajouter un commentaire
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.