Torrents de montagne

Bonjour,
Peut-on écrire des torrents de montagnes, avec montagnes au pluriel, lorsque cette expression ne désigne pas un torrent en particulier, mais les torrents de montagne(s) en général ? Ou bien conserve-t-on montagne au singulier ?

Anouck Amateur éclairé Demandé le 26 avril 2019 dans Général
Ajouter un commentaire
4 réponse(s)
 

Bonjour Anouck,

Non, pas de pluriel. Laissez le complément au singulier, on ne va pas s’amuser à compter les montagnes. “montagne” dans “des torrents de montagne” sert simplement à nous indiquer leurs caractéristiques. Vous pouvez mettre du pluriel mais ça ne sert pas à grand-chose. Si vous voulez parler des montagnes, écrivez : “les torrents des montagnes”.

Bonne journée.

Tony Grand maître Répondu le 26 avril 2019

Bonjour Tony,

Tout à fait d’accord avec vous, le complément du nom (de montagne) donne la nature des torrents, donc habituellement on n’accorde pas.

Bonne journée

le 26 avril 2019.

Tony,

Avez-vous vu des torrents ailleurs que dans les montagnes ?

le 26 avril 2019.

Des torrents de larmes? 🙂

le 26 avril 2019.

Czardas, Laurence,

Certes, “des torrents de montagne” peut être pris pour un tour pléonastique, mais pas tout le temps. Dans certains contextes on peut avoir besoin de préciser de quelles caractéristiques dépendent les torrents. Comme l’indique Laurence, on peut dire des “torrents de larmes” au sens figuré (d’ailleurs Laurence, je mettrais le pluriel à “larmes” comme vous ici 🙂 )

L’auteur peut très bien vouloir insister fortement sur la caractéristique du torrent et dans ce cas, c’est correct.

le 26 avril 2019.

On ne parle pas ici  de  torrent de larmes,  de torrent de paroles, de torrent d’injures de  torrent d’éloquence (indénonbrable donc pas de pluriel) où torrent est employé au sens figuré.

Anouk parle de torrent au sens propre.

Écrire : L’auteur peut très bien vouloir insister fortement sur la caractéristique du torrent et dans ce cas, c’est correct , est désopilant

le 26 avril 2019.

Ok, vous utilisez “aujourd’hui” je crois dans votre language de tous les jours ? Pourtant ce mot est bien pléonastique en lui-même. Il signifie deux fois “à ce jour”. Il est clairement passer dans l’usage. “Des torrents de montagne” n’est pas pléonastique pour ma part. Libre à vous de l’interpréter à votre façon.

Par ailleurs, vous ne cesserez jamais de venir importuner les autres. Vous ne pouvez pas simplement proposer votre réponse ? Ce n’est pas un problème pour moi, on peut continuer à jouer. Mais ne venez plus vous plaindre que l’ambiance sur ce site est délétère, car vous récoltez ce que vous semez.

le 26 avril 2019.

c’est un pléonasme ! 

le 26 avril 2019.

La réponse de Czardas n’a aucun rapport non plus. Il y a plusieurs sortes de torrents comme l’a indiqué Laurence. Donc ce tour est parfaitement correct et loin d’être pléonastique.

le 26 avril 2019.

Regardez un peu les informations, l’année dernière en Grèce il y a eu des torrents de boue. Pourtant “torrent” y est bien pris au sens propre là. Donc il y a bien plusieurs sortes de torrents. Si on ne précise pas “de montagne” ou “de boue”, comment sait-on les caractéristiques des torrents ? Expliquez-moi.

le 26 avril 2019.

Pour expliquer ce qu’est un tour pléonastique vous prenez  comme exemple  aujourd’hui qui figure dans le lexique français depuis le XVIIe siècle : désopilant !

Et puis vous faites encore des fautes d’accord, plus grave que des fautes de conjugaison (faute de frappe)
Vous avez écrit :
« Il signifie deux fois “à ce jour”. Il est clairement passer dans l’usage.»

Non je ne cesserai pas de critiquer et de corriger les erreurs des autres surtout quand  ces derniers se prétendent être des grands maîtres.

le 26 avril 2019.

Tony, si torrent veut dire cours d‘eau de montagne,
c’est un peu comme dire eau de montagne de montagne.

le 26 avril 2019.

Czardas,

Oui je fais des fautes, si vous voulez. J’ai écrit “il est passer” oui excusez-moi, je ne savais pas que c’était un participe passé ! Ouah, vous être trop fort ! Tout à l’heure vous avez écrit “vous aver”, qu’en est-il ?

Mais arrêtez de vous prétendre “grand maître”. Vous ne savez pas reconnaître un sujet d’un attribut ; vous ne saviez pas que le verbe pouvait s’accorder au pluriel avec “la majorité” ; vous ne saviez pas que “légable” existait et j’en passe des meilleures. Mais franchement, de qui vous moquez-vous ? J’ai démontré “preuve à l’appui” de P. Vannier que vous ne maîtrisiez pas le français (à moins que P. Vannier soit un cancre, je ne pense pas.) Êtes-vous agrégé en grammaire ? Non.

Vous avez un “titre honorifique” sur un site internet et vous vous croyez grammairien. Mais vous n’êtes rien du tout, bien au contraire. Vous me faites rire ! Comme je l’ai dit, vous êtes un clown. Révisez vos cahier de CM2 ralala ..

le 26 avril 2019.

Torrent ne veut pas dire spécialement “cours d’eau de montagne”. C’est quoi un “torrent de boue” ? Mais franchement, lisez avant d’écrire n’importe quoi.

le 26 avril 2019.

Encore une chose, parce que vous êtes extraordinaire Cher Czardas. Vous avez quel âge, sincèrement ? Vous bataillez pour des mots, vous faites mumuse sur un site internet, vous vous prétendez expert en français, etc. Mais franchement, c’est quoi ce comportement de gamin. Vous avez 15 ans d’âge mental ! Vous devez avoir un problème d’égo, j’en suis persuadé. Prenez des anxiolytiques, des neuroleptiques, etc. vous en avez besoin.

le 26 avril 2019.

Bonsoir Tony,

Vous vous mettez à l’anglais? The language? 🙂

Bonne soirée,

PS: trouvé sur Projet Voltaire:

Qui met un « u » à « langage » mérite un gage.

le 26 avril 2019.
Ajouter un commentaire

Bonjour,

Si l’on consulte un dictionnaire voici ce que l’on peut lire :
Au sens propre :

Cours d’eau de montagne, rapide et irrégulier, de faible longueur, plus ou moins à sec entre des crues violentes et brusques.

Torrent de montagne est un tour pléonastique. Donc à éviter.

Écrivez tout simplement : des torrents.

 

czardas Grand maître Répondu le 26 avril 2019

Rebonjour Czardas,

J’ai regardé un autre dictionnaire celui de l’AF sur lequel il est écrit:

Courant d’eau impétueux, qui s’enfle rapidement et qui est souvent à sec.

J’habite une région (en plaine) où il y a de forts orages et la définition de l’AF correspond bien à ce que nous y rencontrons.

Bonne journée

le 26 avril 2019.

Bonjour Laure
Une autre définition TLFI

 Cours d’eau à forte pente des régions montagneuses ou accidentées, à débit très irrégulier, à crues subites et violentes.

Il serait donc surprenant que l’on trouve des torrents en plaine.

Pourriez-vous  m’indiquez dans quelle région de France vous résidez, si toutefois cela n’est pas inconvenant ?

le 26 avril 2019.

J’habite dans l’Aude! Il y a des torrents dans les Corbières et ce n’est pas la montagne.

Bonne soirée

le 26 avril 2019.

Bonjour Aude,

Merci pour votre réponse
Je connais très bien cette région car ma fille et mon gendre y ont vécu une dizaine d’années, d’abord à Carcassonne puis à Narbonne. Les Corbières  ou le massif des Corbières est une région de moyenne montagne.

le 27 avril 2019.
Ajouter un commentaire

Pour un site, dont la charte réprouve les débats et les conversations, nous sommes servis : vous avez entamé un dialogue de sourds torrentiel (!) et boueux en invectives stériles. Querelles d’égo, esprits butés, piètre hauteur de vue…
 
Franchement, quand je lis ce que vous écrivez, je suis triste de voir la tenue déplorable qui y règne : elle décrédibilise tous nos efforts pour la correction du langage. Pour moi la langue, c’est autre chose que vos assauts de pseudo-érudition. Bien parler c’est se dominer, pour maîtriser un code et des références communes, sinon c’est la guerre.  

joelle Grand maître Répondu le 27 avril 2019

Bonjour Joelle,

J’ai écrit à Pascal Hostachy pour lui demander qu’un modérateur soit présent sur ce site.
Voici ce que m’a répondu Camille Berterini, avec qui j’ai longuement conversé au téléphone.

 

Le site est modéré par ses utilisateurs et par un modérateur qui intervient en dernier ressort.

Bien cordialement.

 

Camille Berterini

Tél : 0820 69 01 10

www.projet-voltaire.fr
www.certificat-voltaire.fr
www.question-orthographe.fr

Voilà où on en arrive quand un soi-disant grand maître ne sait pas distinguer le sens propre du sens figuré d’un nom.
Si ce modérateur était intervenu pour dire à Tony qu’il était dans l’erreur il n’y aurait pas eu ces échanges nauséabonds.
Vous avez déclaré que vous étiez modératrice. Pourquoi n’êtes-vous pas intervenue ?

le 27 avril 2019.

Czardas, on n’en est pas là : la question n’est pas de savoir qui a tort ou raison…
Un modérateur n’est pas qualifié pour dire qui est dans le vrai : vous savez bien que dans la langue française, des divergences existent même entre grammairiens professionnels.
C’est la forme qui n’est pas admissible. Votre querelle est ancienne et ce sont vos comportements que vous devez rectifier et non les réponses.

le 27 avril 2019.

C’est ce que j’appelle la politique de l’autruche. Sur un site le modérateur est là pour mettre de l’ordre et signaler aux participants leurs erreurs pour ne pas dire leurs âneries.
Je crois avoir compris que vous enseignez. Lorsque que l’un de vos élèves commet une erreur quelle réaction avez-vous ?
Si la direction de ce site ne prend pas les dispositions nécessaires pour éviter ce genre de problème, alors ce site est voué à une mort lente.

Je constate à regret que votre intervention est gratifiée d’un -1

le 27 avril 2019.

Pour lors, c’est vous (ainsi que Tony) qui jouez ce rôle en permanence : êtes-vous les modérateurs ?

le 27 avril 2019.

Joelle, avez-vous lu avec attention ce que m’a répondu Camille Berterini ?

Le site est modéré par ses utilisateurs et par un modérateur qui intervient en dernier ressort.

Puisque vous êtes modératrice il fallait intervenir et prendre position. Je connais d’autres sites où les modérateurs sont d’une sévérité exemplaire. Ici c’est la pétaudière la plus complète. On accepte des questions saugrenues et on tolère des réponses byzantines, erronées, voire aberrantes.

Je cite :

« Certes, “des torrents de montagne” peut être pris pour un tour pléonastique, mais pas tout le temps. Dans certains contextes on peut avoir besoin de préciser de quelles caractéristiques dépendent les torrents. Comme l’indique Laurence, on peut dire des “torrents de larmes” au sens figuré (d’ailleurs Laurence, je mettrais le pluriel à “larmes” comme vous ici )»L’auteur peut très bien vouloir insister fortement sur la caractéristique du torrent et dans ce cas, c’est correct.

ou encore ce qui dépasse les bornes de l’entendement :

« Non, pas de pluriel. Laissez le complément au singulier, on ne va pas s’amuser à compter les montagnes. “montagne” dans “des torrents de montagne” sert simplement à nous indiquer leurs caractéristiques. Vous pouvez mettre du pluriel mais ça ne sert pas à grand-chose. Si vous voulez parler des montagnes, écrivez : “les torrents des montagnes”.»

Lamentable ! Tant sur la forme que sur  le fond.

le 27 avril 2019.

De toute façon, vous continuerez à prendre à partie quiconque ne ne vous aura pas donné raison. C’est bien ce que je dis : vous dictez sa conduite au modérateur. Et si l’on intervient contre vous, vous passez outre. Je suis désolée, mais – je vous renvoie dos à dos Tony et vous  – ce n’est pas de mon ressort, c’est la direction du site qui va trancher. Tony n’a pas votre précision et votre maîtrise de la langue (tout le monde peut se tromper) mais vos invectives sont du même niveau : très bas. Quant à la pétaudière, en effet, vous avez bien qualifié vos échanges. 

le 28 avril 2019.

Bonjour Joelle et Czardas,

Czardas, vous êtes mal placé pour vous permettre de dire que je suis dans l’erreur et que je ne sais pas différencier le sens propre du sens figuré. Regardez vos erreurs précédentes sur d’autres questions. Vous êtes simplement vexé parce que je suis en contact avec P. Vannier qui me répond le contraire de vous constamment.

Je ne vais pas relever toutes vos élucubrations, on n’en aurait pas fini. Mais vos réponses sont lamentables également tant sur la forme que le fond. Je rends hommage à P. Vannier d’avoir démontré votre imposture.

Mais le problème n’est pas là, comme le dit Joelle, elle n’est pas là pour dire qui a raison ou tort. D’ailleurs je la remercie pour sa transparence.

Je vais également contacter les modérateurs du site et leur faire part de ma vision des choses. J’ai enregistré tous nos échanges, et également toutes vos insultes à l’égard des autres membres.

Pour le (- 1), je n’en suis pas la cause. Je viens d’ailleurs de mettre un (+ 1) a Joelle car je suis d’accord avec ce qu’elle a dit.

le 28 avril 2019.
Ajouter un commentaire

STOP !!!! S’il vous plaît ! En posant cette simple question, je ne m’attendais pas à déclencher tout ça !
Quel dommage un tel climat sur ce forum !
Ne pouvez-vous vous auto-modérer par simple courtoisie ?

Anouck Amateur éclairé Répondu le 28 avril 2019

Bonjour anouk,

Comme je l’ai dit :
• On accepte des questions saugrenues (la vôtre précisément): Des torrents de montagne ─ Y a-t-il des torrents ailleurs que dans les montagnes ?

• Et on tolère des réponses aberrantes comme celles que vous propose Tony :
J’en citerai une complètement débile :
«Torrent ne veut pas dire spécialement “cours d’eau de montagne”. C’est quoi un “torrent de boue” ? Mais franchement, lisez avant d’écrire n’importe quoi.»
Pour lui sens propre, sens figuré ne font qu’un !

C’est là que doit intervenir le modérateur.

Si vous aviez fait l’effort d’ouvrir un dictionnaire, je suis persuadé que  vous  n’auriez jamais osé  poser cette question.

Une intervention  d’Estudiantin pleine de bon sens, devrait vous faire réfléchir.
« Tony, si torrent veut dire cours d‘eau de montagne, c’est un peu comme dire eau de montagne de montagne.»

C’est en pédagogue averti que je vous dis cela dans votre intérêt.

 

le 28 avril 2019.

Czardas,
De quel droit vous vous permettez d’écrire qu’il y a des questions saugrenues ? Si la personne pose la question, c’est qu’elle ne le sait pas. Il n’y a pas de questions bêtes. Vous avez un culot de dingue !

Je ne vais pas copier les réponses aberrantes et ridicules que vous avez faites à certaines questions précédemment, car je n’ai pas que ça à faire. En tout cas, j’ai prouvé a plus b votre charlatanisme sur quatre questions. Vous vous targuez d’être expert en français mais vous ne l’êtes pas, du moins pas plus que les autres. Et je maintiens ce que j’ai dit, « torrents de montagne » est correct tout comme « torrents de boue », ce qui a eu lieu en Grèce.

Arrêtez de citer Estudiantin quand ça vous arrange. Citez P. Vannier quand il démontre votre incompétence ; citez Numeric quand il vous fait une leçon sur « instant » ; ce sera être de bonne foi.

Vous étiez professeur de mathématiques me semble-t-il auparavant, retournez à vos mathématiques. Vous pédagogue averti ? MDR, c’est une plaisanterie.

le 28 avril 2019.

Je vais appeler le modérateur également pour lui faire part de tout ça. Je lui enverrai toutes les conversations et les insultes que vous avez tenues à l’égard d’autres contributeurs précédemment. Car ce n’est pas la première fois que vous faites ça. Je dirai au modérateur que j’ai contredit vos réponses avec des sources venant tout droit de l’Académie française, et que ça ne vous a pas plu. Vous êtes un bouffon (je vous renvoie cette insulte).

le 28 avril 2019.
Ajouter un commentaire
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.