Temps sur l’axe du temps.

l m’a dit ce jour-là qu’il ne reviendrait pas le lendemain.
Il m’a dit hier qu’il ne reviendra pas demain.

Les deux phrases me semblent justes.
Qu’en pensez-vous?
Merci.

Tara Grand maître Demandé le 14 octobre 2019 dans Général
Ajouter un commentaire
5 réponse(s)
 

Bonjour Tara, ces deux phrases sont effectivement correctes. Dans la première, le conditionnel représente le futur du passé : dans la subordonnée qu’il reviendrait le lendemain, l’action se passe dans le futur par rapport à la proposition principale il m’avait dit, mais l’ensemble se situe dans le passé. Dans la seconde phrase en revanche, l’action de la subordonnée (qu’il reviendra demain) se situe non seulement dans le futur par rapport à la proposition principale (il m’a dit hier), mais aussi par rapport à l’instant présent. On peut donc considérer qu’il s’agit du futur tout court (par rapport à « maintenant »,  temps où se passe le récit), et il est donc possible d’utiliser le futur simple dans la subordonnée. Notez toutefois que dans cette seconde phrase, l’emploi du conditionnel serait également correct (et même me semble-t-il plus usuel).

ChristianF Grand maître Répondu le 14 octobre 2019
Ajouter un commentaire

Bonjour,
Je crois qu’il faut obligatoirement le conditionnel.
Je suis tenté de dire que parler de futur du passé est une erreur.
Si la règle exige un conditionnel après un passé dans la principale, ce n’est pas par caprice, c’est parce que dans le verbe au passé de ces phrases il y a une part de doute perceptible.

Amob Grand maître Répondu le 14 octobre 2019
Ajouter un commentaire

Hier, il m’a dit qu’il ne viendrait pas (aujourd’hui, demain ou après-demain). Le conditionnel présent est de rigueur lorsque l’action se situe après  un repère passé. On parle de futur du passé lorsque aujourd’hui (le présent) est un futur par rapport à hier…Mais c’est du conditionnel présent.

Le conditionnel passé sert à exprimer une action à venir en fonction du moment où elle sera effectivement terminée. Nadia pensait que son frère serait parti le lendemain.

joelle Grand maître Répondu le 14 octobre 2019

Parfaitement, Joelle. Le verbe revenir dit juste que  ça se passe après. Cet « après » peut se situer dans le passé, dans le présent ou dans l’avenir, et on ne peut pas le forcer à dire  » demain » en ajoutant « demain ». D’ailleurs, on ne peut pas dire « demain » et je vais expliquer pourquoi.

le 15 octobre 2019.
Ajouter un commentaire

Bien, merci à tous.
J’étais de l’avis de Christian. Je vous lis tous attentivement et maintenant je ne sais plus.
De toutes façons, il est évident que j’ai choisi « demain » et pas « lendemain » exprès, pour bien situer le fait « revenir » après le présent du narrateur.
Et justement. Du coup, il serait faux de l’employer, même si le narrateur se situe en amont de la date du retour ?
Autrement dit je devrais écrire : il m’a dit hier qu’il ne viendrait pas le lendemain ? On voit que non puisque le lendemain d’hier, c’est aujourd’hui.
On a donc il faut bien: il m’a dit hier qu’il ne viendrait pas demain.

J »accepte donc « demain », pour des raisons de sens, et je ne devrais pas accepter le futur ?
C’est ce qui me gêne.

Tara Grand maître Répondu le 15 octobre 2019

Bonjour, Tara
Le mode du réel (indicatif : futur simple) est dans les paroles du locuteur (Discours direct), il ne doit pas se retrouver dans celles du rapporteur (Discours inditect) qui ne fait que rapporter
Même si on accepte « demain », il faut un conditionnel.
Direct : je viendrai demain
Indirect :  il a dit qu’il viendrait demain.

le 15 octobre 2019.
Ajouter un commentaire

Bonjour,
La confusion vient de l’erreur commise dans le passage du discours direct au discours indirect.
Voici les deux phrases :
Il m’a dit ce jour-là qu’il ne reviendrait pas le lendemain.
Il m’a dit hier qu’il ne reviendra pas demain.

Discours direct :  » je ne  reviendrai pas demain » (c’est ce qu’a  dit le locuteur dans les deux cas).
Alors pourquoi a-t-on utilisé « le lendemain » dans un cas et demain dans l’autre cas ?

C’est le lendemain qu’il fallait dans les deux cas, et le conditionnel s’impose.
Un autre exemple.
Discours direct : j’ai dormi hier
D
iscours indirect : il a dit  qu’il avait  dormi la veille (et non hier).

 

Amob Grand maître Répondu le 15 octobre 2019

🙂  🙂  Hahahahha! des -1 quand la réponse met bien en évidence les erreurs commises.
Et des -1  même après que la réponse est passée en page 3 et 4 à l’abri des regards.
Amusant ! 🙂

le 15 octobre 2019.

Amob, je suis plus que désolée, je voulais attribuer un vote positif à chacun, d’ailleurs vous verrez que j’ai voté +1 à votre premier message. Et puis je me suis embrouillée sur votre second message justement. Impossible ensuite de rectifier le vote et j’ai demandé aux modérateurs de faire la rectification.
Sachez que je lis chacun avec attention et intérêt et que, sauf cas très particulier, je n’utilise pas les votes négatifs.

le 15 octobre 2019.
Ajouter un commentaire
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.