Tant que faire se …. ?

Bonjour,

Cet emploi est-il correct :  » Autant que faire se put, j’ai…  »

Merci.

Kitty Amateur éclairé Demandé le 9 juin 2021 dans Question de langue

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

5 réponse(s)
 

Bonjour Kitty,

Je pense que c’est une locution figée.  En tout cas, je ne mettrais pas « autant que faire se put », pour une raison d’euphonie.

Prince Grand maître Répondu le 9 juin 2021

C’est en effet une expression semi- figée . Les Italiens disent « dans les limites du possible ». Cette expression, quand elle annonce une vérité générale reste au présent.
Mais il est des cas où il faut la conjuguer et le présent serait faux dans ces deux cas. :
il continuait à essayer de le calmer autant que faire se pouvait
Il tint bon autant que faire se put.

Mais :
Il restait immobile et silencieux autant que faire se peut : on a ici une vérité générale

Tara Grand maître Répondu le 9 juin 2021

Merci Tara et Prince.

Kitty Amateur éclairé Répondu le 9 juin 2021

Il faudrait que nous parlions du temps des physiciens…  🙂

Prince Grand maître Répondu 6 jours auparavant

… ou du temps des cerises.

4 jours auparavant.

Tara, j’étais certain que vous alliez « ressortir » le coup de la vérité générale ! Le problème, c’est que pour moi et  pour d’autres, ce n’est pas cela.

Une vérité générale, c’est Le soleil se lève à l’Est. Grammaire méthodique du français, Riegel, Pellat et Rioul.

 

 

Prince Grand maître Répondu le 9 juin 2021

Allez, sympa l’image de Tara sortant une expression comme un lapin d’un chapeau !
Sticker lapin sortant d'un chapeau magique

Vous appelez cela comme vous voulez, on peut chipoter sur les mots. J’aurais plutôt tendance d’ailleurs à appeler cela « vérité panchronique » parce que en effet « vérité générale » est assez peu précis. Cependant l’essentiel est que le présent ici n’a pas de valeur temporelle : Il restait immobile et silencieux autant que faire se peut —> « pouvoir » n’appartient pas plus au passé qu’au présent ou à l’avenir, du moins dans l’esprit de l’énonciateur et c’est évidemment ce qui compte. On peut utiliser le passé et c’est alors une autre façon de voir.
Attention à ceci : il y a plusieurs temps :  le temps des physiciens, le temps des philosophes, celui des psychologues … et le présent n’est pas toujours au centre de l’axe du temps, entre le passé et le futur !
Le présent de l’indicatif échappe à la deixis temporelle (contrairement aux temps du passé et du futur).
Il est à noter aussi -mais c’est une autre histoire-  que  son emploi allège le discours en évitant la redondance, ce que  le parler familier et le style soutenu utilisent fréquemment.

le 10 juin 2021.
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.