Subjonctif/Indicatif

Bonjour
on dit « je suis heureuse que tu sois là » ou je suis heureuse que tu es là »…j’ai un énorme doute vu que la première version je l’ai entendue plusieurs fois mais la deuxième me paraît plus correcte…éclairez-moi svp
Merci

isaminassyan Amateur éclairé Demandé le 24 juillet 2019 dans Conjugaison
3 réponse(s)
 
Meilleure réponse

Je suis heureuse que tu sois là. Il faut toujours le subjonctif après « être + adjectif + que » :
Je suis consterné qu’il t’ait oublié
Il est étonné que tu viennes

Tara Grand maître Répondu le 24 juillet 2019

Le subjonctif est de rigueur dans les subordonnées (que…) qui expriment  :
– certains sentiments : je suis heureuse que tu sois là, il est étonnée que tu répondes …, tu es surpris qu’il fasse ses devoirs, …
– des opinons et des doutes : je ne pense pas qu’il vienne demain, je doute qu’il réussisse, j’aime qu’il dise des compliments, je déteste qu’il pleuve…
En revanche, des certitudes s’expriment à l’indicatif :
– je suis sûre qu’il est là
– je pense qu’il aura de bonnes notes

joelle Grand maître Répondu le 24 juillet 2019

Pouvez-vous m’expliquer pourquoi ma réponse a reçu un vote négatif?  J’aimerais comprendre l’erreur que j’ai commise.

Tara Grand maître Répondu le 24 juillet 2019

Chère Tara, je sais que vous êtes particulièrement sensible aux votes négatifs. Cela ne fait pas plaisir, mais c’est le jeu des réseaux sociaux : on s’expose, donc on obtient des réactions et vos interventions sont plutôt saluées.
Parfois, certains votes négatifs sont inexplicables.

Je n’ai pas mis de moins 1 à votre réponse car je milite pour le droit à l’erreur ; des imprécisions sont toujours possibles et je considère que les contributions doivent se compléter plutôt que se contredire ou s’opposer.

Votre réponse est juste mais elle est peut-être un peu réductrice car « le subjonctif après « être + adjectif + que »  peut être nuancé.
–  On peut trouver  : « Je suis sûre que tout va bien. »

 

le 24 juillet 2019.

Merci de l’explication Joëlle. Je n’attendais rien de plus.
L’erreur ne m’effraie pas. Mais j’aime comprendre.
Ce jeu de points peut avoir son utilité en permettant de modérer et en incitant à la prudence dans les affirmations qui sinon, pourraient devenir péremptoires.
Cependant, non justifiés, beaucoup de votes négatifs (et certains votes positifs) deviennent inutiles.
Je ne suis sans doute pas plus sensible que d’autres aux votes négatifs mais je réagis. Et je continuerai à demander qu’on m’explique.  Ainsi, j’avance. Et ceux qui nous lisent aussi bien évidemment et prioritairement.

le 25 juillet 2019.
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.