Subjonctif imparfait dans cette phrase ?

Bonjour,

J’écoutais un podcast ce matin et un intervenant, régulier et lettré, a prononcé cette phrase « Elle est restée dans son coin et ne m’a pas abordé. Elle aurait pu faire en sorte que nous nous croisâmes ».

Intuitivement, j’aurais utilisé l’imparfait du subjonctif « elle aurait pu faire en sorte que nous nous croisassions » et  non un passé simple. Mais j’ai lu ailleurs qu’il était parfois accepté d’utiliser le passé simple en lieu et place du subjonctif.

Pouvez-vous me dire si mon intuition est la bonne et si le passé simple est un substitut acceptable dans certains cas du subjonctif passé ?

Merci beaucoup.

Arnaud

Blaugrana666 Membre actif Demandé le 13 septembre 2021 dans Conjugaison

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

2 réponse(s)
 

Elle est restée dans son coin et ne m’a pas abordé. Elle aurait pu faire en sorte que nous nous croisions.
J’aurais mis un subj. présent pour éviter « croisassions » (subj. imparfait), juste mais un peu trop …
Je souhaiterais disposer de la référence qui admet le passé simple à la place du subj. Je ne suis pas sûre que ce soit juste.

joelle Grand maître Répondu le 13 septembre 2021

Merci beaucoup Joëlle.
Vous avez bien fait de me demander la référence car en cliquant sur le lien que j’avais lu il y a quelques semaines, j’ai pu constaté que l’auteur parlait de substituer le subjonctif présent au subjonctif imparfait et non le passé simple au subjonctif imparfait. Désolé pour cette erreur et merci d’avoir rebondi dessus, une pierre deux coups pour moi !

Encore merci pour votre réactivité.

Blaugrana666 Membre actif Répondu le 13 septembre 2021

Avec plaisir, et vous voyez que je suis en accord avec votre auteur…

le 13 septembre 2021.
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.