subjonctif imparfait

bonjour, dans cette phrase je me demande si je dois utiliser le subj. imparfait ou présent , et s’il ne faut pas rajouter « si » ou « aussi » . merci par avance :

il semble avoir mis sa confiance dans les cordes, soient-elles minces  en apparence

baru Amateur éclairé Demandé le 24 mars 2021 dans Question de langue
1 réponse(s)
 

Au subjonctif imparfait à valeur de conditionnel, on écrit qu’il fût (ou fût-il) et non qu’il fusse. Mais on dit correctement : que je fusse, que tu fusses, qu’ils fussent.

La tournure fût-il équivaut à « même si, peu importe qu’il soit ». Elle relève cependant de la langue littéraire :

  • […] tant qu’on me laissera le libre arbitre, je refuserai quiconque se présentera pour être mon mari, ce prétendant fût-il millionnaire, fût-il prince! (Alexandre Dumas)

Il semble avoir mis sa confiance dans les cordes, si minces qu’elles soient / fussent.

joelle Grand maître Répondu le 24 mars 2021
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.