Subjonctif et concordance des temps

Bonjour, pourriez-vous m’aider à sélectionner les formulations correctes parmi ces propositions ?

1- J’espère que tu trouveras un travail qui te convienne.
2- J’espère que tu trouveras un travail qui te convient.
3- J’espère que tu trouveras un travail qui te conviendra.

4- Je souhaite que tu trouves un travail qui te convienne.
5- Je souhaite que tu trouves un travail qui te convient.
6- Je souhaite que tu trouves un travail qui te conviendra.

J’ai l’impression qu’elles pourraient être toutes être correctes sauf la « 3 » – mais pour cette dernière je ne saurais pas dire si le problème est dans la sonorité ? ou s’il y a une faute de concordance des temps ?

J’ai un doute pour la « 4 » à cause des deux subjonctifs qui se suivent.

Mes préférences vont à la 1 (pour laquelle un ami étranger me demande une justification) et à la 6. Qu’en pensez-vous ?

Si la 1 est bien correcte, peut-on comme je le pense justifier l’utilisation du subjonctif  (« convienne »)  par le fait que l’on parle de quelque chose que l’on ne fait qu’espérer ?

C’est ma première question. J’espère votre indulgence si elle est mal posée. Merci par avance pour votre avis.

Claire08 Débutant Demandé le 21 mars 2022 dans Question de langue

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

2 réponse(s)
 

Votre question est très bien posée. Voici quelques règles, qui seront certainement nuancées, précisées et critiquées :

1) pour le verbe de la subordonnée conjonctive :

Avec le verbe espérer, on ne met pas le subj. mais l’indicatif (tous les temps en fonction de l’action : j’espère que tu auras, que tu as eu, que tu as).
Avec le verbe souhaiter, c’est  le subj. (les verbes du 1er groupe ont des formes « je » identiques au présent de l’indicatif et au présent du subj.  : je souhaite que tu manges / que nous mangions).

2) Pour le verbe de la subordonnée relative :

un travail qui te convienne : nuance hypothétique (si ce travail existe)
un travail qui te convient : dans l’absolu (selon les critères « factuels » qui sont les tiens et car ce travail existe)
un travail qui te conviendra : au moment situé dans le futur = quand tu seras « grand ».

joelle Grand maître Répondu le 21 mars 2022

Merci beaucoup pour vos commentaires Joelle.
Si l’une de ces phrases est incorrecte, je serais bien intéressée de le savoir, pour conseiller mon camarade étranger.

Claire08 Débutant Répondu le 26 mars 2022
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.