Souvienne

Répondu

Bonjour.
On rencontre :
Pour autant que je me souvienne,
Autant que je m’en souvienne,
Autant qu’il m’en souvienne,
Que faut-il en penser ?
Merci.

Anonyme Débutant Demandé le 27 octobre 2019 dans Question de langue

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

2 réponse(s)
 
Meilleure réponse

Pour autant que je m’en souvienne/ autant que je m’en souvienne  :
C’est la valeur restrictive de la locution conjonctive qui implique le subjonctif (cependant facultatif)

On retrouve cet emploi possible du subjonctif avec il n’y a  que… qui
Il n’y a que ce vol qui soit direct.

Comme toujours, l’emploi du subjonctif indique que l’accent est mis sur la pensée autant que le fait. Avec pour autant que je m’en souvienne, un doute (peut-être faux) est émis. Avec la deuxième phrase, on pense aux autres éventualités.

Autant qu’il m’en souvienne : c’est la forme impersonnelle « il me souvient » qui est vieillie ou littéraire. On la rencontre dans le célèbre Pont Mirabeau d’Apollinaire. Et nos amours, faut-il qu’il m’en souvienne…
Le caractère désuet de la formule s’harmonise avec la mélancolie du poète et sa méditation sur le temps.

Tara Grand maître Répondu le 28 octobre 2019

Bonjour,

Vous avez une réponse en chanson.

czardas Grand maître Répondu le 27 octobre 2019
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.