Son ou notre ?

Répondu

Bonjour,

à la fin de cette phrase :
« Car lorsque l’on exerce dans un domaine qui nous passionne, on a naturellement envie d’en apprendre davantage, de donner le meilleur de soi-même, de monter en compétences, etc., et ce, sans effort puisque l’on suit naturellement notre désir profond… ».

Convient-il mieux d’écrire « son désir » ou « notre désir » ?

MaryT Amateur éclairé Demandé le 10 janvier 2022 dans Général

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

4 réponse(s)
 
Meilleure réponse

Bonjour,

Il faut que l’ensemble soit cohérent, donc :

soit on conserve soi-même et alors il faut mettre son désir (on est alors indéterminé –  et comme il n’existe pas de pronom objet spécifique pour on, c’est nous qui est utilisé : un domaine qui nous passionne ) ;

soit on met notre désir et alors il faut remplacer soi-même pour nous-même (on  est alors déterminé et équivaut à nous).

 

 

phil-en-trope Grand maître Répondu le 10 janvier 2022

Ou on supprime le premier « nous ».

le 10 janvier 2022.

Mouais, la non expression du complément d’objet rend la phrase à mon avis bancale (même si on trouve des emplois absolus).

On peut contourner le problème en remplaçant le verbe conjugué par un attribut :

Car lorsque l’on exerce dans un domaine qui est passionnant, on a naturellement envie d’en apprendre davantage, de donner le meilleur de soi-même, de monter en compétences, etc., et ce, sans effort puisque l’on suit naturellement son désir profond.

Mais,

1) ça ne dit plus exactement la même chose : le domaine est donné comme passionnant de façon externe/absolue/objective plutôt que interne/relative/subjective.

2) le on indéterminé + nous pronom objet ne pose pas de problème.

le 10 janvier 2022.

Je l’ai trouvé dans le Hanse…

le 10 janvier 2022.

OK, mais d’une part Hanse n’est pas parole d’Evangile, mais surtout, ce serait bien que tu cites le passage en question, parce que là on ne sait pas précisément ce que dit Hanse et à propos de quoi, et si ce qu’il dit est extrapolable au cas présent.

le 10 janvier 2022.

Bonjour,

Oui.

Prince Grand maître Répondu le 10 janvier 2022

Oui à quoi ?
son désir ou notre désir ??
C’est l’heure de la sieste ???

le 10 janvier 2022.

Toi, Joelle, tuas mis : »La logique de votre phrase c’est « son » désir pour le sujet « on ».

Proposition
Exercer un métier qui nous passionne  stimule  notre  envie d’apprendre davantage, de donner le meilleur, d’acquérir des compétences, etc., et ce, sans effort en suivant naturellement notre désir profond… »

le 10 janvier 2022.

Bonjour,

Si cela reste une généralité, avec le sujet « on », il vaut mieux écrire « son désir ».

Toutefois, le début du texte s’adresse à « nous » avec la mention « un domaine qui NOUS passionne », aussi le « notre désir » semble adapté.

Bonne journée.

FlorenceM Débutant Répondu le 10 janvier 2022

Il suffit d’enlever le premier « nous ».

le 10 janvier 2022.

Car lorsque l’on exerce dans un domaine qui passionne, on a naturellement envie d’en apprendre davantage, de donner le meilleur de soi-même, de monter en compétences, etc., et ce, sans effort puisque l’on suit naturellement son désir profond… ».

le 10 janvier 2022.

Le problème de « on » qui représente un pluriel de gens déterminés, c’est qu’il y a un mélange : on se passionne / on nous dit (on dit à « nous ») …
On a faim (verbe au singulier)  mais on est fatigués (verbe au singulier mais adjectif au pluriel)…
La logique de votre phrase c’est « son » désir pour le sujet « on ».

Proposition
Exercer un métier qui nous passionne  stimule notre envie d’apprendre davantage, de donner le meilleur, d’acquérir des compétences, etc., et ce, sans effort en suivant naturellement notre désir profond…

joelle Grand maître Répondu le 10 janvier 2022
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.