« soit jeté » « soient jetés »

Dans le Grand Livre de Orthographe , à la page 185 : « Que toute bouteille vide et tout mégot soit jeté » (ligne 142), je ne comprends pas pourquoi le verbe ne se met pas au pluriel (soient jetés). Merci à tous d’avance pour votre aide !

Arlette Débutant Demandé le 10 février 2017 dans Accords

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

6 réponse(s)
 

Bonjour,

Si vous avez le livre, il faut le lire attentivement.

Réponse page 172 § 111

Lorsque le sujet est composé de plusieurs noms accompagnés d’un même adjectif indéfini ─ chaque ou tout─ , le verbe se met le plus souvent au singulier.

Chaque heure, chaque minute me semblait durer éternellement.
Toute personne menaçante, toute personne violente doit nous être signalée.
Tout mégot, tout papier jeté sur le trottoir entraîne une amende d’une centaine d’euros.

czardas Grand maître Répondu le 10 février 2017

Cette réponse renvoie à la règle 111 en page 172 (sujets introduits par chaque, tout ).

Chambaron Grand maître Répondu le 10 février 2017

Bonsoir Czardas, Chambaron, je suis d’accord avec vous sur la règle mais les termes de la phrase ne sont pas juxtaposés, il y a la conjonction « et ».

Arlette Débutant Répondu le 10 février 2017

Cette règle est subtile et assez littéraire.
Pour mieux comprendre, changeons votre exemple : « Tout (chaque) adhérent (et) toute (chaque) adhérente sera contacté par courrier ».
Les sujets ne sont pas cumulatifs mais alternatifs :  c’est la raison pour laquelle on emploie le singulier. C’est visiblement différent du simple « Les adhérents et les adhérentes seront contactés par courrier. » Chaque personne est contactée individuellement.
Pour la même raison, l’accord en genre se fait selon la méthode habituelle, à savoir le neutre-masculin en cas de différences entre les genres des différents sujets.

le 11 février 2017.

En effet, on jette rarement  une bouteille vide et un mégot, dans le même mouvement. Quoique…

le 11 février 2017.

Le verbe reste le plus souvent au singulier après plusieurs sujets juxtaposés introduits par un déterminant distributif.

« Que toute bouteille vide, tout mégot soit jeté »

L’accord se fait avec le sujet le plus rapproché.

On écrirait donc : « Que tout mégot, toute bouteille vide soit jetée »

On peut toutefois se poser la question quand ces sujets sont coordonnés par la conjonction « et ».
Dans ce cas, Le Français Correct (Grévisse) indique que le pluriel est plus fréquent.

« Que toute bouteille vide et tout mégot soient jetés » ?

PhL Grand maître Répondu le 10 février 2017

Bonjour,

Voici ce que dit Grevisse à ce sujet. Page 737 § 443  B.U 12e édition

Lorsque chacun des termes d’une coordination(surtout implicite)est accompagné d’un déterminant distributif, les receveurs se mettent souvent au singulier, l’accord en genre se faisant avec le terme le plus rapproché. Mais le pluriel est admis, lui aussi, surtout si les termes sont unis par une conjonction.

Suivent de nombreux extraits d’auteurs où l’accord se fait au singulier ou au pluriel.

Si tout n’est exprimé qu’une fois, le singulier va de soi.

Tout arrêt ou jugement sera

czardas Grand maître Répondu le 11 février 2017

Bonjour Czardas, Chambaron, PhL,

Un grand merci à vous pour vos réponses exhaustives ; je crois que j’ai fait une fixation sur cet exemple.
C’est plus clair à présent.
Bonne journée à vous.

Arlette Débutant Répondu le 11 février 2017
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.