sinon ou si non ?

Répondu

Bonjour, il faut écrire : Acceptes-tu, sinon pourquoi ? ou Acceptes-tu, si non pourquoi ?
J’ai une autre question : Comment se fait-il qu’il n’a pas accepté ou Comment se fait-il qu’il n’ait pas accepté ?
Merci pour votre aide. Bonne journée à tous.

Linee Grand maître Demandé le 10 octobre 2019 dans Question de langue

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

6 réponse(s)
 
Meilleure réponse

Si oui permet de présenter elliptiquement d’une manière affirmative une éventualité exprimée dans le contexte : « s’il en est ainsi ». Pour présenter de façon négative cette éventualité, on emploie sinon, agglutination de si + non.  De nombreux grammairiens considèrent que sinon s’écrit toujours en un seul mot. 

Certains suggèrent que les deux puissent être synonymes. Je dirais qu’il faut réserver « si non » à une alternative négative (en corrélation avec « si oui »), mais grâce à votre question, je me suis rendu compte que j’utilise toujours « sinon ».

Comment se fait-il qu’il n’ait pas accepté ? Je mettrais le subjonctif ici car la principale « comment se fait-il » émet un doute ou une opinion  dubitative.

joelle Grand maître Répondu le 10 octobre 2019

Excusez-moi.

Prince Grand maître Répondu le 10 octobre 2019

Aucun problème, ce n’est pas votre faute. Il y a eu un petit souci de saisie.

le 10 octobre 2019.

La BDL nous éclaire également :

« Sinon et si non Dans certains contextes, la conjonction sinon (en un seul mot) signifie « à l’exception de, sauf, si ce n’est ». Ce sens peut parfois se rapprocher de voire ou de peut-être même.

Exemples :

– Je n’avais rien d’autre à faire, sinon me prélasser au soleil.

– Pendant mes vacances, je n’ai vu personne, sinon quelques amis fidèles.

– Nous ne savons rien de lui, sinon qu’il habite à Rimouski.

– Mon oncle est l’un des plus vieux, sinon le plus vieux skieur à avoir descendu cette pente.

Dans d’autres contextes, la conjonction sinon signifie « autrement, dans le cas contraire, faute de quoi ».

Exemples :

– Tu me remettras ton travail demain, sinon tu auras un échec.

– Obéis au professeur, sinon tu seras puni.

Ces deux sens de la conjonction sinon peuvent parfois entraîner une certaine confusion. En effet, dans certains contextes, sinon peut signifier tant « sauf » qu’« autrement », deux sens pourtant opposés.

Exemple :

– S’il neige samedi, l’activité que nous avions prévue sera reportée, sinon annulée.

Dans l’exemple précédent, on peut comprendre que l’activité sera reportée ou qu’elle sera annulée; mais on peut aussi comprendre qu’elle sera reportée, mais qu’elle ne sera pas annulée. Dans un souci de clarté, il vaut mieux éviter ce genre de tournure équivoque et préférer, selon le sens, et même ou mais pas à sinon.

Le seul contexte dans lequel on peut utiliser si non, en deux mots, c’est lorsque cette expression est en opposition avec si oui, par exemple après une question, une hypothèse ou une alternative. On rencontre souvent ces deux formes dans des questionnaires.

Exemples :

– Avez-vous travaillé au cours de la dernière année? Si oui, remplissez la section B du questionnaire. Si non, passez à la section C.

– Aimerais-tu aller au cinéma ce soir? Si oui, quel film veux-tu voir? Si non, que préférerais-tu faire? »

Dans une question, j’emploierais Si non OU Dans la négative.

Prince Grand maître Répondu le 10 octobre 2019

Prince, il y a eu un problème lors de la saisie de votre réponse, elle est arrivée en 8 exemplaires. Si vous le pouvez, utilisez l’icône « poubelle » pour supprimer les exemplaires superflus. On apprécie votre prose, mais là ce serait abuser !

joelle Grand maître Répondu le 10 octobre 2019

Joëlle, c’est ce que j’ai fait hier. Je vais essayer de nouveau.

le 11 octobre 2019.

Merci beaucoup Prince et Joelle.

Linee Grand maître Répondu le 11 octobre 2019

Bonjour,
Est-ce possible d’utiliser « si non », alors que le « si oui » n’est que sous-entendu ?
Exemple :
Avec ce coup, pouvez-vous encore marcher ? Allez alors de ce côté. Si non/ Sinon, veuillez attendre ici, j’appelle un médecin.

Bien cordialement,

benoît (ou benoist) Amateur éclairé Répondu le 24 septembre 2021
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.