Si oui et si non ?

Répondu

Bonjour,
Dans un texte comme celui-ci :

Nous agirons en fonction de votre réponse :
– si oui, nous (…)
– si non, nous (…)

Peut-on écrire « si non » ou faut-il forcément écrire « sinon » ?
Ma question pourrait-être : « si non » est-il possible dans certains cas ou jamais ?
En vous remerciant pour vos lumières

Aline Érudit Demandé le 29 janvier 2016 dans Question de langue

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

5 réponse(s)
 
Meilleure réponse

J’interviens tardivement dans le débat en cours. Économisez vos forces, vous êtes tous d’accord sur le fond. Mais je reconnais avoir « gambergé » sur la question…

Dans ce qu’on appelle le « texte courant »*, il n’y a que la forme sinon et les ouvrages de référence le confirment. Dès qu’on en sort  — annexes, bibliographies, tableaux, questionnaires, etc. — on s’écarte desdites  références et on entre dans le monde du typographe, régi par d’autres codes. La présentation soumise en exemple est un hybride modernisant qui biaise la perspective.

La présentation normale devait être : « Nous agirons en fonction de votre réponse : si oui, nous […] ; sinon, nous […]. »
Le fait de passer dans une présentation avec alinéas et tirets oblige à une jonglerie typographique et à une symétrie non académique : Le sinon redevient alors si non pour satisfaire l’œil face au si oui, ce qui n’est pas du tout répréhensible.
——————————————————-
* Il n’est pas facile de définir brièvement le « texte courant ». L’extrait « en creux » suivant, du TLFi  (art. Surcharge ), peut y aider. J’insère cet encart inhabituel car je pense que des questions à venir peuvent s’y référer. Encore une fois, les coutumes applicables sont spécifiques.
IMPR. ,,Ce qui, dans une composition, sort des conditions ordinaires, comme les tableaux, les sommaires, les notes, et dont l’exécution nécessite une augmentation du prix de base établi pour le texte courant«  (GDEL).

Chambaron Grand maître Répondu le 29 janvier 2016

Vous avancez la notion typographique qui m’avait échappé, mais c’est dans ce sens que j’ai voulu m’exprimer (sans y avoir bien réussi) : distinguer le texte courant du « texte codifié ».

le 30 janvier 2016.

Jean, enlevez le « e » de « échappée », …faute de frappe.

le 30 janvier 2016.

Dans votre  contexte,  « si non », en deux mots, est en opposition avec « si oui », par exemple après une question.
– Avez-vous travaillé au cours de la dernière année? Si oui, remplissez la section B du questionnaire. Si non, passez à la section C.

C’est correct. « si » = la condition et « non » est la réponse. 
Pour une rédaction plus soignée : 
Nous agirons en fonction de votre réponse : si elle est favorable, … ; dans le cas contraire, …

La conjonction sinon (en un seul mot) signifie « à l’exception de, sauf, si ce n’est ». Ce sens peut parfois se rapprocher de voire ou de peut-être même.
Exemples : Je n’avais rien d’autre à faire, sinon me prélasser au soleil.- Pendant mes vacances, je n’ai vu personne, sinon quelques amis fidèles.

Extrait du Larousse : 

Sinon / si non. Au sens de « autrement, sans quoi », sinon s’écrit toujours en un seul mot : il faut laisser sécher la colle, sinon la réparation ne sera pas solide ; obéis, sinon gare ! En revanche, dans un questionnaire, en corrélation avec si oui (toujours en deux mots), on peut trouver si non en deux mots, au sens de « si la réponse est non » : avez-vous un métier ? si oui, lequel ? si non, qu’aimeriez-vous faire ? → si.

joelle Grand maître Répondu le 29 janvier 2016

En fait, on dira volontiers :
Si vous êtes sages vous aurez une friandise, sinon vous aurez une punition.

Mais dans le sens « si la réponse est oui » ou « si la réponse est non », il va de soi que l’on écrira :
• si oui, cochez la case A
• si non cochez la case B. (si « non » veuillez…)
indépendamment de sinon.

Dans l’exemple d’Aline, on écrira naturellement :
Nous agirons en fonction de votre réponse :
– si
 « oui », nous (…)
– si
 « non », nous (…) (si votre réponse est « non » ).

jean bordes Grand maître Répondu le 29 janvier 2016

Bonjour Jean,

Avez-vous lu ce que dit Grevisse (lien proposé par joëlle)
https://books.google.fr/books?id=Cva6FlQ-5nYC&pg=PA441&lpg=PA441&dq=sinon+si+non+grevisse&source=bl&ots=9hy64v_EO8&sig=zwIGUFuouP4ekWI6j9PJ7s9HQeY&h#v=onepage&q=sinon%20si%20non%20grevisse&f=false

Avec le sens de « si  la réponse  est non » il s’écrit généralement en un mot.

Avez-vous réservé une place ? Sinon je m’en charge.

le 29 janvier 2016.

Mais czardas, bien sûr que votre exemple est bon, mais avez-vous bien lu ma réponse ? Elle me paraît pourtant claire :
Répondre par oui ou par  non :
• si oui (si votre réponse est oui), continuez.
• si non (si votre réponse est non), passez à la colonne suivante.

D’ailleurs, vous n’êtes pas allé au bout de votre lecture, car le même lien poursuit ainsi :
« Dans le tour elliptique « si c’est oui ou si c’est non », si non s’écrit en deux mots : Ce stylo vous convient-il ? Si oui conservez-le ; si non rendez-le-moi. » Allant dans le sens de mon exemple.

le 29 janvier 2016.

D’ailleurs, toutes ces formes sont très familières. On lèvera la difficulté en employant si c’est oui, si c’est non.

jean bordes Grand maître Répondu le 1 février 2016

Bonjour

«Si oui» s’écrit toujours en deux mots ; en revanche «sinon» s’écrit en un seul mot.

Avez-vous vos billets ? Si oui, nous pouvons partir tout de suite, sinon , allez les acheter.

Que dit Grevisse ? 
§ 1053 : Après un si conditionnel, oui tient lieu aussi d’une proposition ; non, dans le même emploi, est agglutiné à la conjonction :

Est-il satisfait de son travail ? Si oui, il n’est pas difficile.
Sors-tu maintenant ? Sinon je partirai sans toi. 

 

czardas Grand maître Répondu le 29 janvier 2016

C’est faux.
Extrait du Larousse
Orthographe
Sinon / si non. Au sens de « autrement, sans quoi », sinon s’écrit toujours en un seul mot : il faut laisser sécher la colle, sinon la réparation ne sera pas solide ; obéis, sinon gare ! En revanche, dans un questionnaire, en corrélation avec si oui (toujours en deux mots), on peut trouver si non en deux mots, au sens de « si la réponse est non » : avez-vous un métier ? si oui, lequel ? si non, qu’aimeriez-vous faire ? → si.

le 29 janvier 2016.

Bonjour Joelle,

Vous avez écrit c’est faux. Qu’est-ce qui est faux dans la réponse que j’ai faite ?

J’ai utilisé les ouvrages suivants :

─  Dictionnaire des difficultés de la langue française LAROUSSE.
─ Pièges et difficultés de la langue française BORDAS.
─ Le bon usage GREVISSE.

Quelles sont vos références ?

Après d’autres recherches, Thomas,  Girodet, Littré écrivent sinon en un seul mot.

le 29 janvier 2016.

Oui c’est d’accord pour sinon, mais il existe aussi « si non » en deux mots ( c’est comme « plus tôt » et « plutôt ») ; ce qui est faux c’est donc l’ensemble de la réponse pour la question posée.
http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/sinon/72888/difficulte
https://books.google.fr/books?id=Cva6FlQ-5nYC&pg=PA441&lpg=PA441&dq=sinon+si+non+grevisse&source=bl&ots=9hy64v_EO8&sig=zwIGUFuouP4ekWI6j9PJ7s9HQeY&hl=fr&sa=X&ved=0ahUKEwiGn_3stc_KAhVJOxoKHeygBysQ6AEIIzAB#v=onepage&q=sinon%20si%20non%20grevisse&f=false

le 29 janvier 2016.

Et l’ensemble c’est quoi ?
Ce qui figure dans les ouvrages que j’ai cités en référence !

le 29 janvier 2016.
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.