« Si on serait »

Bonsoir,
En discutant avec un ami qui s’intéresse également à l’orthographe, nous avons rencontré un problème : nous parlions d’un jeu, et je lui ai dit que « Si on jouait ensemble, même si on serait nuls ce serait quand même super drôle ! ». Je sais bien que les « si » et les « ré » ne font pas bon ménage, mais je ne souhaite pas exprimer ici l’éventualité « Si jamais on était nuls », mais bien la certitude que « quand on jouera, on sera » nuls, mais ceci exprimé au conditionnel car je ne sais pas si on pourra vraiment y jouer ou non.

Alors, ma phrase est-elle fausse ?  Si elle est juste, quelle est la règle ou l’exception concernée ?

Merci d’avance !

Alendis Débutant Demandé le 2 mars 2021 dans Conjugaison
3 réponse(s)
 

Si on jouait ensemble, même si on serait nuls ce serait quand même super drôle !
Plusieurs choses :

– Voyons d’abord comment est construite cette phrase :
Proposition principale : ce serait quand même super drôle
Proposition subordonnée conjonctive exprimant le renchérissement : Même si on … nuls:
Proposition subordonnée  conjonctive exprimant l’hypothèse : si on jouait ensemble

-Vous voulez employer un futur et vous choisissez le futur du passé « serait » au lieu de « sera », comme dans par exemple : il me confia qu’il serait à Londres le lendemain (au système du présent la même phrase est : il me confie qu’il sera à Londres le lendemain).
—> Seulement, déjà, votre phrase n’est pas au passé ; je pense que c’est l’emploi de l’imparfait « si on jouait » qui vous induit en erreur.
En réalité l’imparfait de si on jouait n’a pas ici une valeur temporelle (de passé), mais une valeur qu’on appelle modale (il exprime l’hypothèse). Il n’y a pas de raison pour que le verbe de la deuxième subordonnée même si… ne soit pas lui aussi à l’imparfait (ce même imparfait modal) puisque là aussi vous êtes dans la supposition ou l’hypothèse.
—> Si on jouait ensemble, même si on était nuls ce serait quand même super drôle !

Il faut savoir ce que vous voulez dire :
Soit vous exprimez des hypothèses dans vos subordonnées et l’imparfait modal est le temps correct, la principale étant au conditionnel puisque le fait ce serait super drôle n’est pas réalisé mais envisagé
Soit vous exprimez des faits dans vos subordonnées : on jouera ensemble et même si on sera nuls (cette fois-ci le futur est possible mais indique une certitude : on sera nuls)
Il est possible aussi de n’utiliser l’imparfait modal dans la subordonnée commençant par « même si » mais avec une sens  évidemment différent : même si on était nuls, au demeurant parfaitement correct également) ce sera quand même super drôle

Mais vous ne pouvez pas exprimez à la fois une certitude  « quand on jouera, on sera » nuls, et une incertitude sur la même portion de phrase . mais ceci exprimé au conditionnel car je ne sais pas si on pourra vraiment y jouer ou non.

Remarque :
Marrant est populaire est familier. Drôle est d’un niveau de langue courant et ne fait pas du tout enfantin, il n’est familier que dans certaines acceptions et une construction particulière : c’est un drôle d’individu par exemple

Tara Grand maître Répondu le 3 mars 2021

Bonsoir.

Selon-moi, il faut écrire : Si on joue ensemble, même si on est nuls, ce sera quand même super marrant! »
Et si vous voulez exprimer l’éventualité il faut écrire : Si on jouait ensemble, on serait nuls, mais ce serait tout de même marrant! »
Mieux vaut employer le mot « marrant » plutôt que « drôle » qui fait très enfantin à mon sens.

A confirmer cependant, je ne suis pas certain de vous dire quelles sont les règles à appliquer dans ce cas précis. 🙂

Vartol Maître Répondu le 3 mars 2021

Bonjour à tous les deux, et merci d’avoir pris le temps de répondre.

Merci BEAUCOUP Tara pour cette explication si détaillée, c’est très intéressant.

Donc, pour conclure, la phrase correcte est-elle bien « Si on jouait ensemble, même si on était nuls ce serait quand même super drôle ! » ?

Et la proposition de Vartol fonctionne également, non ? « Si on jouait ensemble, on serait nuls, mais ce serait tout de même marrant! »

Merci 🙂

Alendis Débutant Répondu le 3 mars 2021
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.