Si ça fonctionnerait

Bonjour, ma copine et moi nous crêpons le chignon, aidez-nous :

« J’aimerais voir si ça fonctionnerait. »

Ça peut se dire ?

EGO_ Débutant Demandé le 9 février 2022 dans Conjugaison

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

3 réponse(s)
 

Oui ! ça se dit : qui a gagné ?
Je me demande / j’aimerais savoir si ça fonctionnerait avec moins de …

Comme toute subordonnée interrogative indirecte, on peut employer le conditionnel ou le futur dans ces phrases subordonnées complétives.
Je vous demande [si vous viendrez (futur) à Noël].
Je me demande [si vous ne pourriez (conditionnel présent) pas garder mon chien].

joelle Grand maître Répondu le 9 février 2022

J’ai gagné ! Merci à vous, et bonne soirée. 🙂

EGO_ Débutant Répondu le 9 février 2022

Pour introduire une subordonnée conjonctive complétive, la conjonction « si » se comporte comme la conjonction « que », et n’appelle ni n’interdit aucun temps particulier :
— Je sais qu’il a plu, qu’il pleut, qu’il pleuvra…
— J’ignore s’il a plu, s’il pleut, s’il pleuvra…
— J’aimerais savoir si ça a fonctionné, si ça fonctionne, si ça fonctionnera…
Aucun principe n’empêche le conditionnel, mais il faut une bonne raison à cela, il faut compléter la phrase.
— Je sais qu’il pleuvrait ; j’ignore s’il pleuvrait.
Ces phrases n’ont pas de sens.
— J’aimerais savoir si ça fonctionnerait.
Non, cette phrase n’a pas de sens telle que vous la présentez. Le conditionnel n’est possible que si vous ajoutez une hypothèse, une condition :
— Pour l’instant ça ne fonctionne pas. J’aimerais savoir si ça fonctionnerait mieux avec de l’huile.

Anonyme Débutant Répondu le 9 février 2022

Exactement ce que j’ai écrit. J’ai complété la phrase.

le 9 février 2022.

Madame joelle,
Si vous estimez que je suis d’accord avec vous, probablement êtes-vous d’accord avec moi, et alors vous cliquez sur la petite flèche du haut, à gauche de ma réponse. Vous n’avez quand même pas l’intention de commenter toutes les réponses avec lesquelles vous êtes d’accord ? Il y a des sites spécialisés pour faire la conversation.

le 11 février 2022.
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.