Si .. alors

Bonjour,

 J’aimerais vous signaler que j’éprouve d’énormes difficultés avec le « if then » en français:

 « Si, dans trois jours, la machine ne fonctionne pas je ferai / fais appel à la garantie. »

 « Je vous informe que, si, dans trois jours, la machine ne fonctionnait pas je fasse / ferai / fais appel à la garantie. »

 J’ai compris que « je ferais » n’est pas de mise. Mais …?

 « Il y a dix jours, je vous ai dit que, si, dans trois jours, la machine ne fonctionnait pas je ferais / allais faire … appel à la garantie. »

 Grand merci,

Knocke Débutant Demandé le 11 février 2016 dans Conjugaison

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

4 réponse(s)
 

Votre question porte sur deux thèmes distincts :

1) l’emploi des temps avec une condition exprimée :
– s’il fait beau, je sortirai ; si j’ai le temps, je vous aiderai (présent+futur) : l’action est au futur car elle est probable ultérieurement.
– s’il faisait beau, nous sortirions (imparfait + conditionnel présent) : l’action est au conditionnel, elle n’est pas datée et elle est moins probable que la précédente (si la machine ne marchait pas, je ferais appel à la garantie).
– si mes parents m’avaient encouragé, j’aurais fait des études. (plus-que-parfait + conditionnel passé). L’action ne s’est pas produite dans le passé.

2) La concordance des temps « futur du passé » ou conditionnel présent :

Aujourd’hui, il me dit qu’il viendra  demain. (présent pour aujourd’hui + futur pour demain)
Hier, il m’a dit qu’il viendrait aujourd’hui .(passé pour hier + conditionnel présent pour aujourd’hui ; on appelle cela le « futur du passé » car aujourd’hui est le futur par rapport à hier.)

joelle Grand maître Répondu le 11 février 2016

Réponse claire, nette, précise… parfaite !

le 11 février 2016.

Parfait, et grand merci!

Knocke Débutant Répondu le 11 février 2016

Bonjour,

Vous connaissez sans doute le proverbe :

« If wishes were horses , then beggars might ride. » dont l’équivalent français est : « Avec des si , on mettrait Paris dans une bouteille.»

Vous ne devriez pas rencontrer de difficultés , puisque dans les phrases dont la subordonnée(commençant par if, suppose, parfois unless) exprime une condition, la concordance des temps se fait comme en français et vice versa.

S’il vient demain nous jouerons au tennis  ◄──► If he comes tomorrow we’ll play tennis. ( C’est un potentiel. )

S’il était ici aujourd’hui nous jouerions au tennis ◄──► If he were* here today we would** play tennis. ( C’est un irréel du présent.)

S’il était venu hier nous aurions joué au tennis ◄──► If he had come yesterday we would** have played tennis. (C’est un irréel du passé.)

* Dans le langage familier on peut dire « If he was »
** On peut aussi employer should 

czardas Grand maître Répondu le 13 février 2016

Quel plaisir!  Quelle joie! Quel soulagement.

Knocke Débutant Répondu le 13 février 2016
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.