Se répandre à ???

Bonjour,

J’ai lu récemment dans un cahier d’histoire de collégien la phrase suivante dictée par son professeur :

« L’Homo sapiens est l’Homme moderne. Il se répand à toute la planète. »

Si le sens général est clair, j’ai tiqué sur l’emploi de la préposition utilisée. J’aurais spontanément écrit « sur » à la place de « à ».
Dans différents dictionnaires, j’ai trouvé d’autres prépositions liées à ce verbe mais pas celle-ci. Cette association est-elle juste, alors ?

Merci de votre avis,
AB.

abering Érudit Demandé le 22 septembre 2020 dans Question de langue
3 réponse(s)
 

Bonjour abering.
L’utilisation de la préposition « à » est correcte. Se répandre signifie se propager et la préposition a valeur de « à la surface de « .

PhL Grand maître Répondu le 22 septembre 2020

Merci PhL de votre réponse. Je reste cependant sur mon impression que le choix de la proposition « à » dans cette phrase est maladroit.

le 25 septembre 2020.

Bonjour,

Se répandre peut se construire avec sur, à, dans et en. 
Toutefois, dans votre phrase, il est préférable d’employer la préposition sur.

Et j’étaye mon assertion :

Dictionnaire de l’Académie française, s.v. répandre : 
II. V. pron. 1S’étendre sur une surface ; se disperser, se diffuser. Une rougeur se répandit sur son visage. Un nuage de poussière s’est répandu sur la ville. L’odeur du foin coupé se répand dans les prés. Ces populations se sont répandues sur tout le continent.

Et j’étaye encore ici.

 

Et encore :

1.  Préhistoire de la beauté: Et l’art créa l’homme
books.google.fr › books

TROUVÉ À L’INTÉRIEUR

… zone d’Afrique tropicale (plus vaste qu’on ne le croyait il y a peu) que l’évolution a produit homo sapiens sapiens, lequel au terme d’une gigantesque migration aux itinéraires tentaculaires s’est répandu progressivement sur toute la planète, .

2. Au-dela des horizons: Sapiens, en quête d’éternité

books.google.fr › books
Denis Vaucelle – 2019

TROUVÉ À L’INTÉRIEUR

Sapiens, en quête d’éternité Denis Vaucelle … Dès qu’il est devenu homme, c’est-à-dire dès que le genre Homo est apparu, l’humain s’est répandu sur la planète [1] »

 

3. Le Point – Numéros 1686 à 1698 – Page 89

books.google.fr › books

2005 – ‎Extraits

TROUVÉ À L’INTÉRIEUR – PAGE 89

Norma , musée du HOMO SAPIENS ** MOLIÈRE Montparnasse , 35 € ) Le 11 , F3 ( 20h55 ) , docu – fiction . d’Ariane jusqu’au 27 février , musée du En … Il dresse aussi un sapiens , infatigable voyageur qui s’est répandu sur toute la planète .

Etc.

On dirait que « se répandre » avec « la planète » préfère  la prép. « sur » !
Prince Grand maître Répondu le 22 septembre 2020

Merci beaucoup Prince de m’avoir apporté autant d’explications qui finalement me confortent par rapport à ma première impression.

le 25 septembre 2020.

Bonjour abering,

Prince dit « Toutefois, dans votre phrase, il est préférable d’employer la préposition sur. » ; je serais clairement plus catégorique que Prince : la préposition à n’est pas correcte dans ce cas-là. Pour un espace considéré comme une surface, soit on met la locution entière, et le à seul ne saurait s’y substituer : se répand à la surface de toute la planète ; soit on met sur : se répand sur toute la planète.

C’est la nature du complément de lieu (selon qu’il est considéré comme une surface, un contenant, un espace ouvert, fermé, etc.) qui détermine la préposition :
… se répand sur le continent, en France, dans le département, à la campagne, etc.

 

phil-en-trope Grand maître Répondu le 22 septembre 2020

Merci phil-en-trope de votre réponse. Je vous rejoins complètement !

le 25 septembre 2020.

Oui, Phil. Au demeurant, je donne uniquement des exemples avec « sur ».

le 25 septembre 2020.
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.